Billets tagués ‘capitaine virgil’

2007/11/30 19:51

Mes excuses au capitaine

Capitaine Virgil,

Je t’estime énormément, je lis et j’apprécie ton blogue… tu es parmi mes préférés.

Mais je suis en train de faire ma première rencontre avec ton nemesis, le maire de Saguenay, Jean Tremblay… il est l’invité à Il va y avoir du sport ce soir.

Je suis désolé, mais…

Je le trouve hyper sympa!

…et pas déraisonnable.

Ajout: Zut!!! J’allais mettre l’extrait dont je parle sur YouTube, mais je viens de faire une bourde et j’ai scrappé le fichier source. Ça ira à la rediffusion de dimanche, si j’ai le temps.

Re-ajout: Hmmm… si seulement je pouvais dire que j’en ai fumé du bon. Je viens de me rendre compte que je n’aivais pas, comme je le croyais, supprimé le fichier source… Enfin. L’entrevue sera en ligne sous peu.


Billets similaires

2007/10/20 20:31

Le discours poubelle

Décidément ce ne sont pas toujours les billets qu’on pense qui font écho…

Il y a peu de temps, je posais la question de façon un peu cavalière et sans penser qu’elle aurait d’echo : Y a-t-il vraiment une droite « québécoise? »

Dans ce billet je reprochais à certains blogues de droite de nous livrer du réchauffé d’idéologie états-unienne et aux blogues proprement partisans adéquistes de faire dans le populisme aveugle.

le défunt Kwebek, que j’avais comparé au Heritage Foundation le think tank « paleo-conservateur » états-unien, avait repris mon billet en citant la partie où je parlais de lui sans vraiment s’en défendre dans un billet intitulé : « Kwebek = Heritage Foundation. » Puis, il ferma son site peu de temps après. (Je ne fais pas de lien)

Du côté gauche de la sphère, Capitaine Virgil fut inspiré à livrer sa pensée sur le manque de volonté de réflexion et d’échanges qui semble être plus prévalent du côté droit en posant la question : « Y a-t-il une droite intellectuellement rigoureuse dans la blogosphère québécoise ? »

Mais voilà que du côté droit de la sphère se pointe justement un blogueur sérieux, intéressé au dialogue et qui, déplorant lui aussi la qualité du discours qui existe des deux côtés de notre sphère, mais qui semble prédominer à droite, en appel à un discours d’une plus grande qualité.

Il s’agit de l’excellent blogueur affilié à la droite (mais qui vient de faire son « coming out » radio-canadien) Jonathan Hamel, auteur du blogue La Sphère des Idées J.H. qui nous livre cette réflexion dans un billet intitulé : De la réflexion svp…

Citation de choix:

…plus que jamais, je deviens farouchement hostile à tout ce qui ressemble à du blogue trash, le genre qui se complait dans les insultes, qui reproduit ad vitam eternam des photos de leur adversaire politique et qui livre tout leur blogue à de la critique ponctuelle et continuelle. Ces blogues réactionnaires autant à gauche qu’à droite deviennent des instruments de propagande haineuse qui minent nécessairement les fondements d’une réflexion honnête sur les enjeux politiques et sociaux.

J’en profite pour reproduire une partie de la réponse que je lui ai laissé (moins les horribles fautes)

Je ne crois pas qu’il soit possible de se débarrasser du « discours poubelle » dans la blogosphère (ou même dans la société) … Il a d’ailleurs son utilité en tant que baromètre des bas instincts qui grouillent au fond de chaque tendance. (et donc au fond de nous tous) L’idée, que je crois qui fait défaut dans notre région de la sphère, est de faire une distinction plus marquée entre ceux qui font systématiquement et gratuitement dans ce type de discours et ceux qui sont plus intéressés à un débat évolutif où même à promouvoir une idée ou une idéologie spécifique. Même si ces deux derniers peuvent aussi tomber dans ce premier type de discours à l’occasion. Le blogue n’est pas qu’un espace de réflexion sérieuse (même si c’en est un excellent) C’est aussi un espace de réaction instantanée… de « montées de lait » …où il arrive que des vérités plus profondes soient exprimées côte à côte avec des propos regrettables (et souvent regrettés) … C’est de bonne guerre comme on dit, et c’est en partie ce qui distingue le blogue du discours d’opinion journalistique …et qui en fait son intérêt.Pour ma part, je ne consulte à peu près pas les blogues qui ne rencontrent pas mes critères personnels de niveau de discours (Qui a le temps? Il y en a tant de bons!) donc je n’en parle pas sur mon blogue. Je suis convaincu que l’apparente popularité de certains « blogues poubelles » serait grandement réduite si certains blogues (surtout à gauche) supposés plus raisonnables pouvait arrêter de tomber dans le piège en les dénonçant incessamment. …ainsi moussant leur popularité et encourageants leurs auteurs à escalader leurs pitreries.

C’est bien quand même de voir qu’il y en a à droite qui sont ouverts à la réflexion sérieuse et à défendre leurs idées avec autre chose qu’un jeu enfantin de tac au tac. Ça en prend, si on veut éviter le discours qui ne prêche qu’aux convaincus dont a peur Cap. Virgil.

Jonathan, en plus de me faire des compliments qui courent le risque de m’enfler dangereusement la tête, non mais c’est gentil quand même, semble aussi avoir presque deviné la réelle inspiration derrière le choix du Nom : « Le Petit Émerillon » et ce, de façon intuitive. Ça mérite un coup de chapeau.


Billets similaires

2007/10/17 22:59

Suis-je « de droite? »

J’avoue que depuis que l’intrépide Capitaine Virgil a dit qu’il ne me croyais pas lorsque je dis que je suis « de droite, » (en fait, je ne crois pas que j’aie déjà dis ça comme ça, j’essaie toujours de nuancer) cela m’a un peu piqué et me pousse à vouloir polir mes « épaulettes » de droite afin qu’elles paraissent mieux.

Comme cela transparait dans le commentaire que je lui ai laissé.

Citation: [Est-ce prétentieux de se citer soi-même?]

Bien qu’élevé par des hippies granos [et] pionniers du genre, moi, à la fin des années 80, j’étais partisan et admirateur (je suis toujours admirateur) de Reagan, Bush (père), Thatcher, Mulroney et Bourassa… et j’étais branché sur un certain courant idéologique américain libertarien[, capitaliste] et vaguement anticlérical dont le meilleur représentant auquel je peux penser est l’économiste Milton Friedman. J’ai beaucoup cheminé depuis, je suis aujourd’hui plus partisan d’une certaine approche conservatrice que j’entends définir plus en détail au fil du temps, mais ces idéologies de droite demeurent mon point de départ.

Je parle souvent d’un cheminement conservateur… où d’une approche conservatrice… mais je n’explique pas souvent ce que je veux dire par là.

Avant de commencer à en parler plus en détail… chose que je ferai très, très sporadiquement au fil du temps, je vous livre deux des références principales qui sous-tendent ma pensée à ce niveau. (Ce sont loin d’êtres les seules)

Tout d’abord, si je me réclame d’une tendance conservatrice, c’est celle du conservatisme burkeien. Edmund Burke (entrée beaucoup plus détaillée en Anglais) est un homme politique et philosophe irlandais du 18e siècle, à l’époque des révolutions américaines et française et est souvent considéré comme le père du conservatisme anglo-américain.

Voici une citation de lui que j’ai trouvée sur wikipé français:

Les bonnes manières sont plus importantes que les lois et c’est d’elles que les lois dépendent en grande partie

…Je ne peux m’empêcher de penser à une petite conversation que j’ai eue récemment sur UHEC.

Voici aussi deux billets d’Andrew Sullivan (encore une fois en Anglais, désolé) qui donnent une idée de la saveur de sa pensée, ici et ici.

Parlant de M. Sullivan, il est justement la deuxième (mais surtout la plus importante) source de ma pensée conservatrice.

Voici comment il est décrit (au moment où j’écris) dans wikipé anglais:

Sullivan is known for his unusual personal-political identity (HIV-positive, gay, self-described conservative often at odds with other conservatives, practising Roman Catholic, and a non-U.S. citizen who focuses on American political life).

Son livre The Conservative Soul: How We Lost It and How to Get It Back est autant une élaboration de sa philosophie conservatrice qu’une attaque dévastatrice contre l’administration Bush qu’il accuse d’avoir trahi les principes même du conservatisme et d’en avoir sali le nom. Je le recommande fortement pour quiconque veut comprendre autant la critique de droite de l’administration présente que la sagesse qui sous-tend certains aspects de la pensée conservatrice nord-américaine incluant celle sur laquelle est fondée le parti de Stephen Harper.

Il est justement sorti en format poche hier dans les librairies anglophones, (pure coïncidence, je viens de m’en apercevoir en visitant son site pour les fins de ce billet) c’est pas cher les livre anglais en format poche.

Je vous recommande aussi son blogue.

En plus d’être un (parmi plusieurs) de mes maîtres-à-penser, M. Sullivan est, comme je l’ai déjà dit, mon principal maître-à-bloguer.


Billets similaires

2007/10/11 02:26

Non aux « Radi-Cathos »

Oui, ma déprime et ma colère contre mon peuple continue… ça va passer. Mais je suis toujours en colère.

Ceci dit. Bien que je soit plus ambivalant que la moyenne à cette remontée de nos traditions catholiques… Moi, j’écoute le témoignage de cet homme, la semaine dernière à la commission Bouchard-Taylor sur les pratiques d’accommodements, et j’y suis sensible… je n’y vois pas vraiment de problème.

Mais comme lui, je ne veux pas de religion ou d’Église dans mes institutions. Je suis contre tous les intégrismes, qu’ils soient catholiques, islamiques …ou laïques.

Et je suis totalement opposé au mouvement dont Jean Tremblay et ses semblables font partie qui voudrait que l’Église reprennent sa place d’autrefois.

Alors voici:



Cliquez sur l’image pour plus d’infos

La banière est de Renart. L’idée est de ce grand chasseur de radi-cathos qu’est l’intrépide Capitaine Virgil.


Billets similaires

2007/10/01 14:30

Coup de chapeau

…à Capitaine Virgil et Sgt Scott qui, suite à la controverse de « l’affaire » Élodie Gagnon-Martin, et à la réflexion lancée par Tetoine, ont décidés d’assummer leurs écrits en révélant leur vrai noms sur leurs pages descriptives. Bravo!

Sauf que… dans mon « sondage » de notre blogosphère politique qui visait à identifier les « anonymes » et les « publiques, » les auteurs de l’excellent Blogue du Capitaine Virgil étaient comptés parmis les « publiques » car ils avaient déjà tous deux une page de présentation qui expliquait qui ils sont et leurs démarches respectives…

Avec Renart qui nous promet un « coming out, » je suis bien content de voir qu’il se passe vraiment quelque chose ici. Sauf que M. L’éveillé était aussi compté parmi les « publiques… »

Voici quelques exemples de ceux que j’ai compté parmi les « anonymes »:
(Dont certains ont d’excellents blogues)

Antagoniste.net: un prénom et un courriel seulement.

Indépendance pour tous: Excellent blogue… mais qui est AntiPollution?

Et j’ai déjà parlé d’Anti-Souverainiste et du collectif de Reactionism Watch dans ma montée de lait d’hier soir.

Ce sont plutôt ces gens là que j’aimerais voir réagir… à date il n’y a que ceux que je considérais déjà « publiques » qui insistent pour se mettre davantage à nu.


Billets similaires