Plogues sans gêne - Archives

2008/05/19 02:09

Quand Dieu se mêle de politique étrangère

Suite à la forte impression m’a fait cet entretien bloggingheads ce matin, j’ai décidé de me retaper le film Charlie Wilson’s War en soirée (j’étais aussi allé le voir au cinéma lors de sa sortie en décembre dernier).

Pour les adeptes du BitTorrent, c’est par ici.

Charlie Wilson's WarComme oeuvre cinématographique, j’avoue que c’est plus ou moins raté… le film arrive mal à faire l’harmonie entre le sérieux de son sujet, la gravité des idées qu’il avance et le carcan stylistique de la comédie noire (maladroitement feydeau-esque par moments) qu’il tente de se donner… Disons qu’on est loin de Doctor Strangelove.

Mais bien que (outre la performance de Philip Seymore-Hoffman) nous ne soyons pas en présence d’une grande oeuvre cinématographique, il faut souligner que comme voyage à l’intérieur des méchanismes byzantins de la machine gouvernementale américaine… et comme chronique des événements improbables qui ont menés à la fin de la guerre froide tout en formant la genèse du “choc des civilisations” dans lequel Washington est présentement embourbé, nous sommes en présence d’un bijou.

Surtout qu’il ne s’agit pas vraiment d’une fiction.

Charlie Wilson's WarLe film raconte la vraie histoire (documentée et non niée par les intéressés) d’un congressman démocrate (et libertin) du Texas qui, grâce au fait qu’il se retrouve à siéger sur certains commités clés, dont un qui gère un budget militaire secret, réussit à mettre en place la plus grande opération clandestine de l’histoire; le financement et le support logistique aux rebelles de la guerre d’Afghanistan qui brisa le dos de l’Union soviétique… et créa les conditions qui donnèrent naissance à la gang à Ben Laden…

La chose fascinante est de voir comment un simple congressman, aidé d’une riche héritière ont pu accomplir tout ça… et à quel point la motivation religieuse de l’héritière (tout à fait en ligne avec la “cold war religion” dont il est question dans l’entretien qui m’a fait fait tant d’effet) démontre le rôle que le dangereux mélange de religion et d’idéologie qui s’est développé pour servir la guerre froide est venu joué dans la genèse des ”guerres religieuses” que nous vivons aujourd’hui. Ce qui frappe surtout c’est la naïveté des sincères bonnes intentions qui motivent les acteurs de cette tragédie… qui se poursuit aujourd’hui.

These things happened. They were glorious and they changed the world…
…and then we fucked up the end game.

- Charlie Wilson


Billets similaires

2008/05/15 17:17

La crise alimentaire selon Raj Patel

Pour tout savoir sur le système de distribution alimentaire mondial. Selon quelqu’un qui a travaillé à la Banque mondiale, à l’Organisation mondiale du commerce, aux Nations unies… et aidé à organiser les marches altermondialistes de Seattle en 1999. 

Un extrait:

L’entretien au complet est ici.


Billets similaires

2008/03/04 14:15

Baiser avec la langue

Suite à ce billet de Renart, L’équilibriste nous livre une partie de sa réflexion sur le sujet qui délie toutes les langues ces jours-ci, dans un billet intitulé: French kiss: le complexe du colonisé

Citation de choix:

…le bilinguisme est un vêtement de plus que tu mets pour mieux faire face à une situation, comme le choix de linge diffère pour sortir dans un pub ou dans une discothèque huppée. C’est bien possible que tu ne veuilles jamais aller dans une discothèque huppée, mais si 99% des endroits où il y a des gens intéresssants sont des places du genre, alors tu te prives peut-être de quelque chose, et d’après moi-c’est par orgueil plus que par intégrité.

Ce blogueur demeure, depuis que je l’ai découvert, celui que je considère le meilleur de la sphère d’ici. Je ne le visite pas trop souvent, parce qu’à chaque fois… j’y trouve exprimé des idées tellement souvent en phase avec ma façon d’aborder les choses… élaborées avec une une telle finesse d’esprit (et une telle sérénité) que je me sais incapable d’atteindre… que ça me gêne et m’enlève le goût de bloguer.

Bonne lecture.


Billets similaires

2008/02/29 19:43

100e d’Il va y avoir du sport

Je suis entrain de me taper le 100e épisode d’Il va y avoir du sport… qui défait sa cravate pour l’occasion… et décide d’y aller dans la légereté… les meilleurs débateurs des dernières années sont invités à débattre… mais sans savoir à l’avance quel sera le sujet ni de quel coté il seront…

Bidonnant.

Si l’avez manquée ce soir. Attrapez là dimanche. (Télé-Québec, 18h30)


Billets similaires

2008/02/22 19:38

Gauche floue

J’en suis encore à me replonger dans la sphère d’ici après mon séjour américain et je viens d’avoir un petit coup de coeur pour ce blogue. (Désolé Yvan, je n’y suis pas allé avant. My loss.)

Me qualifiant moi-même d’une certaine “droite floue”, c’est difficile de ne pas être séduit.

Il ne publie pas souvent, mais c’est de la qualité.

Et surtout, c’est très difficile pour moi de ne pas tomber pour des slogans comme:

Bien des erreurs sont nées d’une vérité dont on abuse. (Voltaire)

Et sur le site jumeau anglophone:

Doubt is not a pleasant condition, but certainty is an absurd one. (Voltaire)

C’est l’essence de ce que j’appelerais mon conservatisme du doute.


Billets similaires

2008/02/22 14:18

Do The Tabarnak (prise 2)

Toujours à l’affût des nouvelles tendences (lire chanceux malgré lui), Le Petit Émerillon vous présentait, au début décembre, un apperçu de ce tout dernier phénomène destiné à enflammer les pistes de danse hip-hop du monde entier: Le Tabarnak.

Eh bien:

Excalibur - Le Tabarnak est très chaud

Et elle a maintenant son site Web: letabarnak.tv.

Et vous, savez-vous sur quel pied danser?


Billets similaires

2008/02/12 01:39

À la recherche du conservatisme de demain

C’est un mouvement qui cherche à se redéfinir. La forme et la direction qu’il prendra demeurent difficiles à entrevoir.

Mais J.H. nous défriche un chemin.

Et d’autres réflexions interessantes ici.


Billets similaires

2008/02/06 14:16

CNN vs MSNBC

Hier, je vous recommandais de suivre la soirée des primaires sur MSNBC plutôt que CNN. Après avoir lu ce billet de Stéphane W, où il nous rapelle à quel point CNN dedmeure LA référence pour tous les autres services de télé dans le monde, j’ai cru bon d’approfondir les raisons de ma préférence pour la petite chaîne rivale.

Outre le fait que CNN demeure le leader en ce qui a trait au rodage technique et à la capacité d’en mettre plein la vue au téléspectateur avec tous les effets spéciaux, les studios tapissés d’écran hyper-géants et le sérieux du contenu, la différence principale entre les deux chaînes tient à le teneur de l’équipe.

CNN est une chaîne journalistique qui tente de réunir les plus grands talents dans le monde de l’information. Le verni de sérieux et de neutralité journalistique (à la Bernard Derome) de ses chefs d’antenne fait parti de sa marque de commerce et elle y tient (une exception: Lou Dobbs).

Comme j’ai déjà expliqué, MSNBC est le fruit d’une alliance visant à mettre en commun les ressources télé de NBC News avec le savoir et les ressources Internet de MSN en se donnant le défi de brouiller la frontière entre la télé et Internet. Je qualifierais le résultat comme ceci:
L’info continue à l’heure de la blogosphère.

MSNBC, tout comme FOX News, le troisième joueur principal dans l’univers américain de l’info continue, brouille davantage la distinction entre l’information et l’opinion à laquelle CNN tient mordicus. Sauf que contrairement à FOX qui fait exclusivement dans la droite réactionnaire et la propagande Bush-Cheneyenne, MSNBC réunit des voix de tous les coins du spectre dans des discussions plus franches qu’à CNN mais plus honnêtes qu’à Fox, où tout le monde a sa place… un ton plus en ligne avec celui de l’Internet.

Comment ont-ils réussi? En formant une équipe qui mélange des journalistes à la CNN avec des anciens insiders mordus de politique… des passionnés qui aiment vraiment ça… (comme moi) et ça parrait.

Quelques exemples:

Chris Matthews: Une des deux têtes d’affiches principales du réseau. Matthews sort tout droit de l’ère Kennedy, ancien membre du Peace Corps, il fut un speechwriter pour Jimmy Carter puis le chef de cabinet de Tip O’Neill, le Speaker (Démocrate) de la chambre des représentant sous l’ère Reagan. Aujourd’hui, Il est l’animateur de Hardball, l’émission référence (souvent parodié à Saturday Night Live) de l’univers politique où la langue de bois est interdite. Son amour du franc-parler n’a d’égal que son amour du grand jeu de la politique et de ceux et celles qui ont le courage de s’y mouiller… son style agressif fonctionne parce que le plaisir visible qu’il prend à faire son travail est contagieux et que le profond respect qu’il porte aux politiciens des deux cotés est si visiblement sincère qu’il se fait tout pardonner. (Quoi que recemment la blogosphère de gauche s’est prise d’une sérieuse dent contre lui parcequ’il aurait fait des commentaires sexistes au sujet d’Hillary Clinton. À tel point qu’il fut forcé de “s’excuser”. En ce qui me concerne, il demeure le meilleur.)

Joe Scarborough: Un autre sympa qui ne fait pas dans la langue de bois. Ancien journaliste de Floride, Joe s’est lancé en politique (du coté Républicain) dans les années 90 et qui a été porté au congrès par la Gingrich Revolution qui redonna la chambre à son parti et escalada l’hystérie partisane de l’époque Clinton. Trop intègre (et grande gueule) pour une longue carrière en politique, Joe a gagné mon estime en 2004 alors que ses analyses et prédictions “sans illusions” n’avaient cesse de s’averer plus vraies que toutes les autres.

Keith Olbermann: L’autre tête d’affiche du réseau, Olbermann n’est pas un ancien politicien, mais est tout de même une sorte de transfuge dans le monde de l’information. Keith Olbermann s’est fait un nom comme journaliste sportif au style érudit, acerbe et incisif… avec tout un sens du punch! MSNBC l’a engagé en faisant le pari que son style était idéal pour le ton que la chaîne voulait donner à l’actualité. Ça fonctionne parce que le mec n’est clairement pas un deux de pique… et quand il fait dans le puéril, il y donne une dimension second et troisième degré qui fait sourir le téléspéctateur averti. Il s’est imposé autant comme la réponse de l’inteligentia de gauche à Bill O’Reilly, sa tête de turc préféré, que comme la version “real news” de Jon Stewart. Avec Countdown, sa revue quotidienne de l’acualité, il s’est gagné, depuis 2004, une estime sans pareille dans la blogosphère gauchiste (à la Daily Kos) en reprennant plusieurs de leurs causes à son émission alors que personne d’autre dans les grands médias ne voulaient en parler (comme les controverses électorales de 2004 en Ohio) et en ne lachant pas prise contre l’administration Bush. Aujourd’hui, il est un des “intouchables” du panthéon de la blogogauche. (Ce qui lui donne une certaine marge de manoeuvre face à ses patrons.)

Le choix entre CNN et MSNBC se résume, selon moi, comme suit:
Si vous voulez votre actualité politique livré par des professionnels de l’info s’adressant à M. et Mme. Tout-le-monde, allez chez CNN. Si, par contre, vous préférez votre actualité politique livré par des mordus de politique s’adressant aux mordus de politique, MSNBC est pour vous.

Demandez aux autres mordus et insiders de la politique américaine comme Michel C. Auger ou John Parisella quelle chaîne ils regardent.

Avant de terminer je veux vous livrer un exemple du style souvent plus informel qui fait le charme de la chaîne.

Au printemps dernier, baucoup d’encre coulait dans l’univers des classes bavardes pour reprocher aux chaînes d’info continues de consacrer tant de temps d’antenne aux histoires à la Britney Spears/Paris Hilton… la blague du moment était qu’il n’y avait plus de différence entre E!, le réseau dédié au vedettes, et CNN. À l’époque, MSNBC n’était pas tellement mieux que son compétiteur. La situation s’est résorbé depuis… en partie à cause de l’importance des élections, mais aussi en réaction à un certain ras-le-bol du public. Mais si on peut identifier un évennement qui a commencé à faire renverser la vapeur, il s’est produit à MSNBC alors que Mika Brzezinski la co-animatrice (que j’avoue trouver très hot) de Joe Scarborough se révolte un matin:

Oooooh… My kind of woman!


Billets similaires

2008/02/03 01:57

Quand le politique inspire…

Je suis la politique de près depuis plus de 30 ans et j’ai beau réfléchir et essayer de trouver d’autres exemples de politiciens ayant la capacité d’inspirer à ce point… je n’ai jamais rien vu de tel.

Les seuls exemples qui me viennent à l’esprit sont des géants d’avant mon temps: Churchill… Kennedy… Lévesque…

Enfin j’ai la chance d’en voir un évoluer de mon vivant.

YouTube - Yes We Can Obama Song by Will.I.Am


Billets similaires

2007/12/17 20:28

In the future everyone will be world-famous for 15 minutes (part 1)

Le Gunécologiste:






Billets similaires

2007/12/13 10:21

Mon intellectuelle américaine préférée

Trop à droite pour la gauche, trop à gauche pour la droite, trop radicale pour le centre (My kind of thinker!), Camille Paglia, nous livre son survol mensuel de l’actualité politique et culturelle américaine. Délicieux, comme toujours.

Si vous ne lisez qu’une chronique américaine par mois, je vous conseille Paglia.

Intro:

Is there a lamer duck than George W. Bush? Bumbling and fumbling even more than usual in his inability to finesse the embarrassing release of an intelligence report on Iran’s stand-down of its nuclear program four years ago, Bush has seemed moody and unnerved by his marginalization in the news, which is swamped by sharp primary skirmishes in both parties.

With Vice President Dick Cheney, our Styrofoam iron chancellor, having been rushed to the hospital the prior week for yet another heart scare, the U.S. government seemed to have an ominous vacuum at the top. But America’s enemies shouldn’t relax: Nothing is more dangerous than the reflexive lashing out of a regime in decline. Iran is still a mighty big target for an inept administration desperate for a legacy. Never mind the innocent Iranian civilians who will be slaughtered in a “surgical” aerial bombardment. Nameless, faceless, they don’t matter in the White House craps game of high-stakes Mideast strategy.

Continuez la lecture.


Billets similaires

2007/12/11 23:59

Bouchard-Taylor: Témoignage personnel de Jean Dorion

Je lui ai déjà levé mon chapeau hier, après avoir vu le reportage de RDI sur son témoignage.

Je me suis ensuite tapé la rediffusion intégrale de la journée à Vox (télé-communautaire) pendant la nuit pour attraper sa présentation.

Le témoignage personnel qu’il a livré après la présentation du mémoire de la SSJB est mon troisième et plus grand coup de coeur de tout ce que j’ai vu à cette commission.

Merci M. Dorion. Pour faire echo à M. Bouchard, ce type de témoignage vaut bien des expertises. Et le débat en cours a besoin de beaucoup plus de témoignages de ce genre.

La présentation du mémoire est ici.


Billets similaires

2007/12/10 22:11

Coup de chapeau: La SSJB à Bouchard-Taylor

Titre du fil de presse: La SSJB déplore le sensationnalisme, propre à alimenter l’islamophobie.

J’avoue être très agréablement surpris par ce que je viens d’entendre au Téléjournal de RDI sur la présentation du mémoire de la Société Saint-Jean-Baptiste par son président Jean Dorion qui a aussi livré un témoignage très personnel et émotif (larme à l’oeil) où il avoue avoir eu de grands sentiments de méfiance envers les musulmans qu’il regrette aujourd’hui… Il a ensuite défendu le droit des femmes musulmanes à porter le hidjab.

Je lui lève mon chapeau.

Mais le résumé du mémoire ici m’impressionne aussi, je ne m’attendais vraiment pas à entendre tant d’échos de mes positons dans celles de la SSJB.

Sans pour autant — loin de là — endosser chacune des causes qu’a défendues le juriste Julius Grey, nous partageons sa conviction que, sur dix personnes qui demandent aujourd’hui un accommodement, neuf auront des enfants qui diront un jour : Je n’ai plus besoin d’accommodements pour vivre au Québec. Faisons confiance au temps et aux échanges que la tolérance facilitera. Tout comme les Québécois ont beaucoup changé et changeront encore, les descendants d’immigrants changeront eux aussi.


Billets similaires

2007/12/01 18:15

Note concernant la qualité du français sur ce blogue

L’auteur de ce blogue utilise (parfois)
BonPatron.com
pour corriger ses fautes.

Mais la plupart du temps, il se croit assez hot pour se relire et corriger ses fautes lui-même.

Il a tord.


Billets similaires

2007/11/29 11:57

Plogue sans gêne: Les P’tits Coucous

Puisque c’est mon blogue et que je peux y ploguer ce qui me chante, j’en profite pour vous présenter un nouveau vidéoclip réalisé par un copain à moi, Matthieu Goyer (en collaboration avec Renaud Plante).

Il s’agit du premier vidéoclip du groupe Les P’tits Coucous, tiré de leur nouvel album, sorti la semaine dernière, Musicalement abordable, une piste justement intitulé: Coucou.

YouTube - Coucou par Les P’tits Coucous

Allez les encourager sur leur horrible site.


Billets similaires

2007/11/07 21:55

Appel à tous

Bon.

Tout d’abord une confession: Je suis un militant politique.

Maintenant une précision: Je n’ai jamais été membre d’un parti fédéral ou provincial, mais je suis, depuis 1998, impliqué en politique municipale montréalaise. À l’origine en tant que membre du RCM, puis de l’UCIM, le “parti du maire Tremblay,” qui se nomme maintenant Union Montréal. Mon implication en est une surtout de “conseiller informatique” et n’existerait pas sans qu’on continue à solliciter mon expertise en cette matière… Et moi j’aime ça, parce que ça me donne un oeil sur comment les choses se passent en coulisse, mais je vous avoue qu’il y a plus partisan que moi.

Ceci dit, je serai parmi les délégués de l’arrondissement Côte-Des-Neiges / Notre-Dame-De-Grâce au congrès général du parti de cette fin de semaine. J’irai défendre une proposition venant de mon arrondissement à l’effet qu’il soit inscrit au programme du parti, un projet visant à établir un réseau Internet haute-vitesse sans-fil gratuit à la grandeur du territoire de la ville.

Fidèle à ma manie de toujours être à la dernière minute, je suis à me pencher plus en profondeur sur le dossier.

Si vous avez des idées… des liens… des exemples de ce qui se fait dans d’autres villes… etc.. à partager, j’apprécierais.

Imaginez… être toujours connectés (incluant dans le metro!) et ce, gratuitement!!!


Billets similaires

2007/10/28 21:51

Chanson de l’année

Je suis moi-même un fan enragé du groupe… J’ai acheté tout de qu’ils ont fait. Alors je suis bien content pour eux.

Je sais que vous l’avez beaucoup entendue… mais allez… avouez-le… vous ne pouvez pas résister… allez-y, cliquez… ça fait du bien.


Billets similaires