2010/03/24

Le Petit Émerillon ferme boutique

closing shop

…comme si ce n’était pas déjà évident depuis un bout. Mais là, c’est officiel.

Merci à tous ceux qui sont venu partager leurs réactions à ce que j’avais à dire ces dernières années. Et encore une fois mille excuses pour mon manque de fidélité à vous répondre et à vous faire part des nombreuses façons dont vous avez influencé ma pensée.

Ce n’est pas la première fois que je m’eclipse d’ici sans nouvelles ou signe de vie, mais cela n’avait encore jamais duré aussi longtemps. Ma participation à la campagne municipale de l’automne dernier a eu deux effets pour moi: 1) ça m’a sérieusement épuisé (je suis en « pre-emptive burnout mode » depuis ce temps) et 2)  elle m’a laissé un très mauvais goût dans la bouche. (Non, je n’ai pas été témoin de malversations quelconques ou autre truc du genre. La magouille, bien qu’elle soit un problème, est loin d’être aussi répandue en politique montréalaise que l’impression que nous en livre nos médias) Seulement, travailler aussi fort pour une cause à laquelle je ne croyais plus qu’à moitié… enfin, disons que j’avais besoin d’une période pour me taire et réévaluer mes convictions politiques en silence.

Pour tout vous dire, je n’étais plus certain de vouloir revenir ici du tout. Je me suis souvent dit que je devrais bien venir y écrire un dernier billet d’adieu (celui-ci)… mais à chaque fois, je n’y ai pas donné cours… au cas où l’envie d’écrire me reprendrait… et alors je me disais que je devrais au moins publier un message annonçant que je serais « de retour bientôt »… mais comme je dis, je n’étais vraiment plus certain de ne jamais vouloir m’y remettre. Alors je suis resté comme ça, le cul entre deux chaises… et je n’ai rien fait.

Sauf que là, ça y’est. Ma décision est prise: Je recommence à bloguer!

Mais pas ici.

J’ai décidé de me donner un espace un peu plus personnel et moins politique où j’entend être plus libre dans ce que je choisirai de publier. (La politique conserve tout de même une place de choix)

Ce nouvel espace est encore en développement et n’est pas encore tout à fait prêt à être « officielement » lancé, mais il est prêt à être dévoilé à la lumière du jour.

Ça s’appelle:

Le cul entre deux chaises
Le cul entre deux chaises

Et dorénavant, c’est là que ça se passe.


Billets semblables

2623

5 commentaires sur “Le Petit Émerillon ferme boutique”


  1. Renart Léveillé dit:

    Oh! toi, tu as le sens du suspense…

    Au plaisir de te suivre dans ta nouvelle aventure!


  2. Alain B. dit:

    Wow! Et toi tu vis vraiment au rythme de la blogosphère… moi qui pensais que j’aurais le temps et que j’allais devoir faire beaucoup de bruit avant d’être remarqué. Non. L’annonce est à peine publié que voilà Renart qui se pointe…

    ooooooh, la gratification instantanée de la sphère. Quelle drogue! J’avais presque oublié.

    Merci.


  3. Noisette Sociale dit:

    Coucou!

    Moi aussi, je me tiens au courant. ;) ha ha ha

    Quel suspense, en effet! Je te suivrai là-bas alors. J’ai bien hâte de lire tes réflexions plus personnelles. :)


  4. Perdu dans l’espace « Le Satellite Voyageur dit:

    [...] que ce blogue va dériver et mourir comme beaucoup de blogues ces temps-ci (exemple tout récent: Le Petit Émerillon) ? Hé [...]


  5. M. Bergeron dit:

    :-(

    Adieu au Petit Emerillon.

Dites ce que vous pensez: