2009/08/27

Il est temps de réformer (ou d’abolir) la chambre haute

Parce que là, ça commence vraiment à manquer de sérieux.

Jacques Demers est un homme admirable… mais (comme tant d’autres que j’ai vu nommés à cette chambre au fil des ans), je ne vois vraiment pas ce qu’il a d’affaires à être payé (grassement) pour jouer un rôle (au delà de celui de citoyen qui nous reviens tous) dans le processus législatif.

Ce qui me scie le plus dans tout ça:

Cette nomination survient au moment même où les conservateurs de Stephen Harper multiplient les efforts pour reprendre le terrain perdu au Québec depuis les dernières élections.

Je ne sais pas pour vous, mais moi qui a pourtant un haut degré de tolérance pour le cynisme en politique, cette poudre de perlinpinpin est loin de me rendre le leadership de Stephen Harper plus sympathique… plutôt le contraire.

Je me demande si je suis minoritaire là dessus. [soupir] Vu la totale indifférence envers le hockey qui me distingue de la majorité de mes concitoyens, je soupçonne que oui.

Ajout: Mistral se demande qui d’autre fut considéré. Moi, je trouve que Maman Dion aurait fait le meilleur choix.


Billets semblables

2584

Un commentaire sur “Il est temps de réformer (ou d’abolir) la chambre haute”


  1. Pure Laine dit:

    Étant également peu porté sur le hockey, j’arrive aux mêmes conclusions que toi concernant la nomination de M. Demers… c’est désolant! Tu es peut-être minoritaire, mais tu n’es pas seul.

Dites ce que vous pensez: