2009/05/12

Le voile dans la fonction publique: médias en manque de controverse?

Voilà, ce matin en écoutant la radio, j’entend une nouvelle voulant que la Fédération des femmes du Québec se prononce officiellement contre l’adoption d’une loi interdisant le port de symboles religieux (lire: le voile islamique) dans la fonction publique.

Soit. Bravo. J’en suis bien content. Ceux qui suivaient ce blogue lors de ses premiers balbutiements savent bien l’allergie violente que j’ai à l’égard du courant d’intégrisme laïc qui a (hélas trop) tendance à dominer le discours dans ma société. Ma réaction à l’entente de cette “nouvelle” ce matin fut donc quelque chose comme ce qui suit:

Ah non! Pas encore, cal*sse! Veux-tu bien me dire quelle gang de twiterons se sont mis dans leurs petites têtes bornées que la société a besoin d’une telle loi? C’est quoi l’affaire? Pourquoi redémarrer la controverse maintenant? On a pas eu assez de Bouchard-Taylor? Une loi? À l’assemblée nationale? Je gage que c’est encore les know-nothing de l’ADQ… ou alors c’est l’initiative d’un backbencher insignifiant quelconque… en tous cas, j’espère que ça vient pas du gouvernement! Jouer la carte du psychodrame identitaire en pleine crise économique… have they lost their f***ing minds?!

Ce midi, je décide d’enquêter plus en détail… je veux lire le texte du projet de loi, savoir ce qu’il implique réellement …et savoir qui est derrière. Question de monter aux bonnes barricades… et de pisser sur les bons souliers.

Tout ça pour apprendre que ce projet de loi n’existe pas.

Il n’y a tout simplement pas de tel projet de loi à l’agenda. Et personne, aucun parti, aucun député d’arrière banc, pas même le solidaire solitaire de Khadir ne parle d’en mettre un de l’avant.

C’est juste qu’après avoir été divisée et incapable de prendre position sur cette question lors des travaux de la commission Bouchard-Taylor, la FFQ est (enfin) arrivée au bout de sa looooooongue reflexion pour nous annoncer (2 ans plus tard!!!) que finalement, ils sont pour le port du voile dans la fonction publique.

Bon. Ok. Maintenant que je sais de quoi il retourne, deux commentaires:

1. Y’était temps, ’stie.

2. Ça compte comme une nouvelle, ça?


Billets semblables

2439

2 commentaires sur “Le voile dans la fonction publique: médias en manque de controverse?”


  1. Aigo dit:

    Ce sont surtout les réactions qui ont créé la nouvelle. Et, paraît-il, la présence de contingents de femmes du Conseil Islamique canadien sur les lieux du vote, laissant soupçonner à certains l’infiltration des mouvements de défenses des droits par des militants islamistes.

    Y’a un truc qui m’écoeure, c’est l’utilisation par les anti-voiles de l’assassinat de l’adolescente de Toronto. Militer contre le voile, ça va, mais là c’est de la démagogie pure et simple, dans sa pire expression. Comme si interdire le port du voile dans les institutions publiques allait empêcher de tels drames de se reproduire à l’avenir…


  2. Guillaume dit:

    Puisqu’il appert que la grippe porcine… pardon, la grippe A(H1N1)… n’est pas la pandémie mortelle annoncée et que la dépression à venir n’a pas encore commencé, il faut bien que les médias se mettent quelque chose sous la dent.

Dites ce que vous pensez: