2009/01/27

Pauvre droite…

Orpheline à Québec depuis un bout… Elle se sent maintenant abandonnée d’Ottawa.

C’est drôle… quand j’ai commencé à m’intéresser à la politique, au début des années 80, c’était la gauche qui préférait la pureté de ses idéaux à l’inévitable marasme qu’est l’exercice du pouvoir. C’est pourquoi, malgré mes prétentions non-partisanes, j’ai dévelopé plus de sympathies à droite qu’à gauche à cette époque formatrice de mon compas politique. Au moins, la droite de cette époque donnait l’impression de vouloir gouverner, alors que la gauche semblait plus intéressée à polir le snow globe de son monde idéal et à happer tout chef qui refusait de s’y enfermer à son tour.

C’est fou comme le billet de David me rapelle le discours de la gauche de cette époque.

Schtroumpf vert et vert schtroumpf…


Billets semblables

2032

2 commentaires sur “Pauvre droite…”


  1. Aigo dit:

    Moi aussi j’ai observé cette tendance. C’est un peu pour ça que j’ai cessé de me dire de gauche et que je suis devenu centriste, à l’origine. Mais la gauche n’a pas encore entièrement refait le parcours en sens inverse, comme on peut s’en convaincre en lisant le programme de Québec Solidaire. Ils ont encore beaucoup de difficultés à accepter certaines réalités comme l’existence et la relative efficacité du marché. J’espère que ça viendra(Obama peut être décisif dans ce processus).
    Il me semble que gauche et droite sont sensibles aux critiques générales qui leurs sont fait. Dans le temps, on disait de la gauche qu’elle était déconnectée de la réalité. Alors il y a du monde qui ont fait leurs devoirs et sont arrivés avec des chiffres, des arguments concrets… la droite pouvait souffrir d’un manque de pédagogie, de théories faciles à comprendre et porteuses. Alors les idéologues se sont mis de la partie. Maintenant, on est bon pour refaire le chemin en sens inverse.

    La division gauche/droite m’apparaît de plus en plus insignifiante par rapport à la division dogmatistes/pragmatistes


  2. Alain B. dit:

    “La division gauche/droite m’apparaît de plus en plus insignifiante par rapport à la division dogmatistes/pragmatistes”

    Hmmm… Je crois que tu touches à quelque chose là.

Dites ce que vous pensez: