2008/11/03 15:04

Le conservateur croustillant

J’ai été surpris en ouvrant La Presse à la page d’opinion ce midi d’y retrouver un papier par un de mes conservateurs américains préférés.

Je profite de la publication d’un de ses textes en français pour vous le pointer.

Rod Dreher est un conservateur (et un croyant) qui prêche, entre autres, en faveur de concepts comme le slow food et contre les excès de la société de consommation… comme quoi il existe certaines formes de conservatisme qui ont davantage en commun avec les idées de certains progressistes qu’avec les impératifs de croissance sans bornes de la droite économique.

Une archive de ses choniques pour le Dallas Morning News.

Son blogue. (D’où vient le titre de ce billet)


Billets semblables

1600

Un commentaire sur “Le conservateur croustillant”


  1. Aigo dit:

    Ah, oui, Rod Dreher publie plus ou moins régulièrement des textes dans La Presse, je l’aime bien aussi. Il est capable de faire son mea culpa (il a reconnu que les liberals avaient raison à propos de la guerre en Irak)quand il le faut et d’exprimer beaucoup d’humanité dans ses chroniques. Je ne connaissais pas son engagement pour le slow food mais ça ne me surprends pas, vu qu’une fois il a écrit une chronique où il expliquait avoir déménagé de New York pour Dallas dans l’espoir d’échapper un peu à la frénésie de la première qu’il jugeait inapproprié à ses enfants et où il expliquait son engagement envers les valeurs religieuses comme une opposition au matérialisme effréné du capitalisme.

    Le genre d’homme qui, même quand il exprime à plusieurs reprises des opinions radicalement opposées au vôtre, reste facile à respecter.

Dites ce que vous pensez: