Archives du mois de November 2008

2008/11/30 23:26

Une autre sarkozerie

L’affiche se lit comme suit:

Pour une énergie propre et durable
YES WE CAN !

sans commentaire Non, mais… faut le faire quand-même! Il a du culot ce Sarko.

Un scoop du Dish


Billets similaires

2008/11/29 18:08

Pour ceux qui doutent de l’importance des blogues

Iran: A nation of bloggers from Mr.Aaron on Vimeo.

Trouvé chez Sullivan (comme toujours)


Billets similaires

2008/11/27 15:20

Anne Archet se lance en politique

L’anarchique et inclassable blogueuse lance un nouveau blogue.

Un apperçu:

Je ne sais pas ce que vous ferez le 8 décembre prochain. En ce qui me concerne, j’ai prévu un tas d’autres choses plus importantes que d’aller me scrutiniser l’urne dans l’isoloir:

  • Me lever tard;
  • ne pas aller travailler;
  • respirer le doux et frais air de l’hiver naissant;
  • me masturber longuement;
  • voler mon repas du midi dans la poubelle cadenassée du Loblaws;
  • embrasser mon amour sur la nuque;
  • mettre de la super-glue dans la serrure de la porte du bureau local de Revenu Québec.

Et le lendemain, surprise: un gouvernement sera élu. Same fucking thing as always.

Bonne lecture.


Billets similaires

2008/11/26 11:29

L’avenir du Québec

Un petit cri du coeur qui rappelle pourquoi j’ai démarré ce blogue.


Billets similaires

2008/11/26 00:43

“Monkeys Flinging Feces On TV”

Je n’ai pu résisté…

Je vous cite un filon de commentaires suite au statut d’un de mes amis sur Facebook qui “commentait” le débat de ce soir:

Le “statut” de mon ami: 

there are monkeys flinging feces on my TV set.

Un de ses amis (de Floride): 

Trust me keep your mouth shut and never let them get the remote!

Mon ami:

hah, you make me laugh [nom de l'ami], good thing I was being figurative (canadian provincial political debate)

Une autre de ses amies:

isnt that the thing that nobody watches? are you SURE there are monkeys involved? cuz i think people would watch something with monkeys in it.

Mon ami:

yup, that thing. no, the monkeys ain’t real. but they should hire you as a consultant, live monkeys would do wonders for the ratings i’m sure; at least it would justify the meaningless chaos :P

Ça donne une idée de comment ce débat a passé chez les non-mordus de la politique…


Billets similaires

2008/11/25 22:56

Mon impression du débat… en musique

…and the band played on.


Billets similaires

2008/11/25 21:30

Un débat à l’image de la campagne

The Three Stooges

Depuis quelques cycles… on nous a habitué, malgré les inévitables nécéssités burlesque du jeu politique, à des débats de substance. 

Pas cette fois-ci.

Peut-être est-ce l’ampleur de la crise financière mondiale qui change ma perspective… mais je n’ai jamais eu autant l’impression de me faire prendre pour une lanterne. 

Je suis dégouté…

Je manque de mots…

-C’est pas vrai!

-Vous mentez!

-J’avais raison!

-Non! Vous aviez tort!

-Monsieur Bureau?…

Quel cirque.

Nos leaders insistent pour vivre dans une bulle… et pour qu’on les accompagne dans leur délire dangereux.

L’économie mondiale s’effondre autour de nous… Notre gouvernement produit déjà des déficits et augmente la dette (et nous le cache)… La caisse de dépôt fond à vue d’oeil à l’abri des regards… et le gouvernement a une chienne bleue de nous l’avouer.

Perndant ce temps, personne n’a ajusté ses positions… on fait campagne comme si on prévoyait une croissance économique normale… tout va très bien madame la marquise…

Et les deux oppositions qui dénoncent le “déficit caché” (et le gouvernement qui nous le chache) nous promettent mer et monde TOUT EN ÉQUILIBRANT LES FINANCES PUBLIQUES?!!!!!!

C’est du délire.

Hey! Le monde est en crise!!! C’est le temps de paniquer! C’est le temps des mesures extraordinaires! C’est le temps de faire des déficits! Criss!

Je vous demande pardon… je sais… je fais un Martineau de moi-même.

Mais je n’ai jamais été un révolté de la politique (tout le contraire)… aujourd’hui, je crois que je viens de le devenir.

———————–

Ajout 21:55 : J’ai publié ce billet au moment où commençait la portion “avenir du Québec”. J’avoue que cette portion du débat m’a plutôt réconcilié… ça m’a beaucoup plu… de la substance comme j’aime. Mais la question identitaire est mon dada, je ne m’en lasserai jamais. Et elle ne s’en ira pas.

Dans les circonstances actuelles, ce n’est pas ça que je demande de nos leaders.

Ne me parlez pas d’identité… pour le moment, ça c’est l’affaire du peuple… pas de nos élites. De nos élites, en ce moment particulier, j’exige de la lucidité… et surtout qu’on me parle de saine gouvernance.

Mon verdict final:

Gagnante: Ma’me Pauline (sans grand enthousiasme)

Perdant: Johnny Boy (plutôt spectaculairement, je crois)

Prix de consolation pour l’effort et l’originalité: Ti-Mario (comme toujours) 



Billets similaires

2008/11/25 15:18

Photo de la semaine

C’est chez Fagstein.


Billets similaires

2008/11/25 13:00

Luc Picard, un souverainiste qui a compris

Je repense encore à la prestation de Luc Picard à TLMEP dimanche soir. Il a dit quelque chose du genre que oui, lui et un certain nombre de ses compatriotes tiennent très fort à faire du Québec un pays… mais que son objet de préoccupation principal était surtout la survie de cette culture à laquelle il appartient… et “pas seulement survivre, mais pour qu’elle puisse bien vivre…” a-t-il précisé… ou, comme le répète souvent ce blogue: la consolidation et l’épanouissement de cette culture. Pour lui, ça passe par le pays, mais il a rajouté, pour expliquer son récent appel à l’unité, que plusieurs de ses concitoyens ont la même préoccupation, mais croient sincèrement que cela peut se faire à l’intérieur du cadre canadien et qu’il se doit de respecter cela.

C’est un plaidoyer qui m’a beaucoup touché car, malgré les (trop) nombreuses tangentes de son auteur, c’est le message central que veut véhiculer ce blogue. Et j’étais très heureux d’enfin entendre un souverainiste convaincu tenir ce discours publiquement.

Je rêve d’une trève dans la “guerre civile pacifique” (comme l’a déjà qualifiée Bernard Landry) qui fait rage depuis 40 ans au sein de ma nation sur la seule question de la souveraineté du territoire québécois… Nous avons tous, fédéralistes et souverainistes (et autres “agnostiques” de la question comme moi) à coeur la consolidation et l’épanouissement de cette culture qui nous unit et nous définit. Quoiqu’il arrive, cet objectif ne devient possible que si l’on met de coté ce qui nous divise et qu’on se concentre à aller de l’avant avec ce qui nous unit. Je demeure convaincu qu’il y a toute une gamme de mesures concrètes sur lesquelles les deux camps pourraient s’entendre si on s’y mettait …et qu’aucun obstacle extérieur peut freiner la mise en oeuvre de ces mesures lorsqu’elles sont propulsées par une nation unie derrière une idée commune de son destin.

Et je demeure convaincu que la plus grande menace à l’avenir d’une nation francophone en Amérique n’est pas le fait que nous nageons dans un océan anglophone, mais plutôt (et surtout) le fait qu’un bras veut faire du crawl et l’autre, du papillon. Soit on se coordonne, soit on se noie.

Sur ce, je lève bien haut mon chapeau à M. Picard… un souverainiste de plus qui a compris.

Coup de chapeau d'Alain B.

(Maintenant si seulement le PQ pouvait se faire le porteur de ce message…)


Billets similaires

2008/11/24 11:53

Humour financier

Parce qu’en ces temps de crise… il faut bien rire.

L’expression du jour: “Pirate Ransom Backed Securities”

c/c au Dish


Billets similaires

2008/11/23 23:52

Guerre de chiffres

Et vous, que comprenez vous lorsqu’on dit “500$ par année” ?


Billets similaires

2008/11/23 22:54

Où sont les pancartes?

Je suis sorti faire mon épicerie cet après midi et ça m’a frappé…

Dans mon comté de Mont-Royal (un des chateaux-forts libéraux les plus sûrs de la province) la seule pancarte électorale que j’ai croisée à date est un vestige oublié de la récente campagne fédérale. Mais strictement rien, aucun parti, pour la campagne québécoise en cours.

Je sais bien que je vis dans un comté qui produit, bon an, mal an, des majorités malsaines pour les rouges et que les autres partis présentent des candidats symboliques (la dernière fois, le dépliant du candidat de l’ADQ ventait son expérience… d’emballeur d’épicierie! Non, je ne vous niaise pas)

Mais est-ce qu’on pourrait encore faire semblant qu’on vit en démocratie?

S.V.P.


Billets similaires

2008/11/22 14:07

Bière américaine: la fin d’un mythe?

Un des points de distinction que les canadiens ne cessent de citer pour se distinguer des américains est qu’au moins, notre bière goute quelque chose.

Il fut un temps où c’était vrai… mais aujourd’hui, le phénomène des micro-brasseries et des bières artisanales fait autant fureur là-bas qu’ici. Il est entrain d’imposer de nouvelles normes de goût au public et force les gros brasseur à sortir leurs propres lignes de bière qui goute.

Il y en a une à laquelle je voudrais goûter juste pour le nom:

“Ale Mary Full of Taste”

Génial comme nom, non?

Trouvé chez Sullivan


Billets similaires

2008/11/21 14:27

Religion, tradition et cohérence

Une discussion intéressante sur le sujet… ou du moins, qui m’intéresse…

C’est chez Noisette que ça se passe.


Billets similaires

2008/11/20 18:22

Message au parti libéral du Québec

Si vous ne prenez pas votre place dans la sphère… quelqu’un d’autre le fera à votre place.


Billets similaires

2008/11/20 08:13

Rien

Je n’ai jamais été fort sur les manifs… mais là, je viens d’en trouver une à la quelle j’aurais vraiment envie de participer.


Billets similaires

2008/11/19 21:22

Stie qu’y était temps!

Ça fait sept ans que j’attend… que je désespère d’entendre quelque chose comme ça:

Obama’s election has taken the wind out of al Qaeda’s sails in much of the Islamic world because it demonstrates America’s renewed commitment to multiculturalism, human rights, and international law. It also proves to many that democracy can work and overcome ethnic, sectarian, or racial barriers.

Obama’s commitment to withdraw from Iraq also takes away an al Qaeda propaganda tenet: that the U.S. seeks to occupy oil rich Arab lands. His commitment to defeat al Qaeda and the Taliban in Afghanistan also challenges their plans. Most of all, by returning to American values the world admires, Obama sets al Qaeda back enormously in the battle of ideas, the ideological struggle which determines whether al Qaeda will continue to have significant support in the Islamic world.

-Richard Clarke, l’homme qui tenta en vain de prévenir l’administration Bush du danger que représentait al-Qaeda avant le 11 septembre 2001, discutant aujourd’hui du “message” de Zawahri avec le National Security Network, un think-tank progressiste-réaliste de politique internationale qui est appelé à devenir plutôt influent ces prochaines années… (un peu comme l’American Enterprise Institute, source de l’idéologie néo-conservatrice, l’a été sous Bush)

c/c à Joe Klein


Billets similaires

2008/11/19 15:58

I Have Seen Big Brother… And He Is Us

Selon le Times de Londres:

Un rival à Google Earth sera en ligne d’ici la fin du mois. Il s’agit d’un projet de l’agence spatiale indienne (Indian Space Research Organisation ou ISRO). La différence? Alors que l’imagerie satéllite exposée chez Google Earth, nous permet de “zoomer” jusqu’a une distance de 200 metres du sol, Bhuvan (le nom du nouveau service qui veut dire “terre” en sanskrit) promet de nous permettre de le faire jusqu’à une distance de 10 mètres!

Ne vous baignez plus nu dans votre piscine… un satéllite vous observe.

Trouvé chez Tomasky


Billets similaires

2008/11/19 14:35

L’art de dire n’importe quoi 3

…au sujet des autres.

À chaque fois que j’ai publié un billet portant ce titre, c’était pour parler de Richard Martineau qui a le don de publier des exagérations, demi-vérités et autres infos mal-vérifiées (je pardonne ça aux “amateurs” comme nous, mais pas aux “pros” qui s’affublent du titre de “journaliste”).

Eh bien, ça l’air que c’est de couple.


Billets similaires

2008/11/19 13:13

Echoes From The Loony Fringe

Tenez-vous bien, c’est une bombe: Barack Hussein Obama serait en réalité… le fils biologique de Malcom X.

Pfff… La folie des randiens a dégénéré beaucoup plus que je ne le pensais ces derniers temps.

Alors d’un coté on a le numéro deux d’Al-Qaeda qui nous dit qu’Obama est l’antithèse d’un “noir honnorable” comme Malcom X… et de l’autre, une gueularde de la droite hystérique qui nous dit qu’il est son fils et qu’il veux secretement mener à terme la révolution rêvée par son “père”… Non, mais branchez-vous!

These folks deserve each other.


Billets similaires