2008/10/19

“What If He Is?”

Ce matin, Colin Powell, républicain modéré mais loyal depuis toujours a longuement expliqué pourquoi il allait voter pour Barack Obama cette fois-ci.

Le moment le plus fort pour moi fut le suivant:

Le plus insidieux avec l’attaque “Obama est un musulman!” c’est qu’il force ses supporters à s’époumoner en criant “Ce n’est pas vrai!” sans aller plus loin… car personne n’ose répondre à cette attaque par la vrai réponse qui doit illustrer son aspect honteux en regard des valeurs fondatrices américaines: Et alors? Les citoyens musulmans sont-ils moins américain que les juifs, les chrétiens, les boudhistes, les athés et les autres?

La crainte étant que si on se lance dans cette direction, tout ce que les gens retiendront sera que l’on défend le droit d’un musulman à accéder à la présidence et qu’on contribuera donc à alimenter le mythe facile que Barack Hussein Obama est un musulman. Du moins, c’est comme ça que je rationalisais la chose à chaque fois que cette pensée me traversait l’esprit: Dommage qu’ils ne peuvent pas répondre cela, me disais-je, mais je les comprend… c’est trop dangereux.

Mais je réalise maintenant que c’est une attitude de crainte qui accorde un pouvoir indu (mais réel parce qu’accordé) à l’ignorance et à ses exploitants cyniques.

Il fallait que ça soit dit.

Et je suis heureux que ce fut dit de cette façon par cet homme qui malgré son rôle tragique dans le pire bourbier que nous a livré la pire administration de l’histoire américaine, demeure profondément respecté par les modérés de toutes tendances.

Espérons que ça se dira davantage maintenant.


Billets semblables

1464

2 commentaires sur ““What If He Is?””


  1. Aigo dit:

    J’ai rarement entendu d’interventions aussi intelligentes, simples et pondérées au cours de cette campagne présidentielle.


  2. Félix dit:

    J’aurais jamais penser dire cela, mais Colin Powell viens de remonter dans mon estime… et de beaucoup.

Dites ce que vous pensez: