2008/09/21 17:13

Montée du conservatisme? Non. Désunion du progressime.

Ya Basta! Un blogue “libertaire” de gauche que je consulte à l’occasion exprime son désaroi et son incompréhension face à la “montée du conservatisme”:

À voir les sondages présentement: j’ai la douloureuse impression que la majorité des électeurs se crissent carrément de l’environnement, du droit à l’avortement, au nombre de morts afghanes et canadiennes causés par la guerre en Afghanistan, des coupures dans la culture…

Est-ce que je me trompe ? Ou cela n’est que le fruit d’une certaine ignorance ? Je me doute bien que plusieurs personnes ne votent qu’en fonction de leur nombril et de leur portefeuille. Mais est-ce que le cas pour tout le monde ? Sommes-nous rendus si égoïstes ?

J’ai tenté de laisser une réponse, mais elle semble se perdre dans l’éther, sans message de modération. Je ne le prend pas personnel, je suppose qu’il s’agit d’un détail technique, mais je me permet donc de la reproduire ici car je ne crois pas qu’il pose la bonne question et ça fait un bout que je souhaite aborder ce sujet ici.

Ma réponse:

Je ne me mettrai pas à monter une longue défense des idées conservatrices, même si je crois que plusieurs sont légitimes, réfléchies et loin d’être réactionnaires. J’aurais trop de préjugés injustes à défaire avant de pouvoir les faire comprendre ici.

Mais je veux seulement souligner que ton impression qu’une “majorité” d’électeurs appuient ces idées est tout a fait fausse. Il ne s’agit que d’une minorité. Une minorité unie, mais seulement une minorité.

Le problème est que les progressistes qui croient aux idées que tu énumères, largement majoritaires au sein de notre société, sont incapable de s’unir derrière un seul camp qui pourrait écraser les ambitions conservatrices.

Je te poserais donc la question d’une autre façon. Si les idées progressistes véhiculées ici sont si évidente de vérité, comment se fait-il qu’elles divisent la majorité qui y croit en quatre camps opposés? (NPD, Libéraux, Bloc, et Verts)

Et si les idées conservatrices sont si difficile à avaler, comment se fait-il qu’elles unissent un bloc substantiel de l’électorat?

Selon moi, on ne peut répondre adéquatement à la seconde question sans d’abord traiter de la première.


Billets semblables

1340

Dites ce que vous pensez: