2008/09/21 08:55

La vérité sur le financement de la culture

Il semble que ça soit le sujet chaud de la campagne chez nous… avec nos artistes qui s’en mêlent (de façon plutôt brillante, je l’avoue) et les un clamant ceci et cela pendant que les autres clament le contraire.

Par exemple, les conservateurs ne cessent de répéter qu’ils ont en réalité augmenté le budget dédié à la culture par rapport aux libéraux et que les programmes spécifiques qui ont été coupé l’ont été parce qu’ils ne passaient pas les révisions d’efficacité auquels ils ont soumis tous les programmes sans égard à leur nature.

Leurs opposants disent que c’est faux, que les programmes coupés l’ont été pour des raisons idéologiques… que les conservateurs méprisent l’idée même du financement des arts. Et que leurs déclarations pour justifier leurs actions ne sont que subterfuge et poudre aux yeux.

Qui dit vrai?

Un journaliste du Globe and Mail s’est penché sur la question et l’a épluchée de façon détaillé en fin de semaine et la réponse est… équivoque.

Selon ces informations remarquablement bien recherchées, il est vrai que le budget du ministère du patrimoine a augmenté légèrement pendant le règne des conservateurs… mais une des raisons principales pour cela serait une augmentation mandaté par les libéraux avant de perdre le pouvoir qui a pris effet la première année des conservateurs, avant leurs propres révisions budgétaires, mais qui tombe dans leur budget même si elle était déjà scédulée. (Vive les pratiques comptables byzantines!)

Donc, est-ce vrai que les conservateurs dépensent plus sur la culture que les libéraux l’ont fait précédemment?

Tout dépend de la façon dont on définit le mot “culture”.

Le ministère du patrimoine divise ses fonctions en deux catégories nommées, de façon poétiques comme seuls les fonctionnaires savent faire, SO1 et SO2.

SO1 comprend ce qu’on entend lorsqu’on pense au financent “des arts” (arts visuels, arts de la scène, télé, radio, cinéma, musique, etc…), SO2 comprend des choses qui s’applique a une définition plus large du concept de “culture” (les sports, le renforcement de “l’identité nationale”, promotion des langues officielles, etc…)

Depuis que les conservateurs sont aux commandes, le financement dédié aux activités de catégorie SO1 est passé de 817 million à 759 million, alors que celui dédié aux activités SO2 est passé de 568 million à 632 million. Lorsque les conservateurs sont arrivés, la part du budget du patrimoine dédiée au SO1 était de 59%. Aujourd’hui elle est de 54%. Si les conservateurs réussissent à conserver le pouvoir (chose certaine tant que les progressistes d’ici appuient le Bloc) cette part baissera encore davantage alors que les 45 million “économisés” par la coupure des programmes SO1 qui font présentement manchette seront transférés à des initiatives reliées aux olympiques et aux langiues officielles (SO2).

Donc lorsque M. Harper prétend que son gouvernement a augmenté le financement “à la culture”, il dit quelque chose qui ressemble à la vérité. Mais lorsqu’il dit qu’ils ont augmenté le financement “des arts” (et c’est comme ça qu’il l’a dit)…

Il ment.

Un sérieux coup de chapeau à MightyGodKing, mon blogueur culturel anglophone préféré (et un des rares canadiens anglais que je lis régulièrement) pour avoir porté ces faits à mon attention (le G&M ne fait pas partie de mon univers médiatique)… en espérant qu’il me pardonnera d’avoir plagié de larges sections de son billet pour livrer les mêmes idées dans “l’autre langue officielle”

Ajout: Oups. Le billet ne venait pas du grand MGK lui-même, mais de son invitée Karen de Say It With Pie dont certains billets sont aussi publié chez lui… Donc mon sérieux coup de chapeau va plutôt à elle… MGK, sans qui je n’aurait quand-même rien vu de tout cela, en reçoit un plus léger.


Billets semblables

1320

6 commentaires sur “La vérité sur le financement de la culture”


  1. Karen dit:

    Bonjour Alain,

    I’m thrilled that you enjoyed my post and wanted to deliver parts of it to a francophone audience (sans heavy metaphor, of course). Just wanted to clarify that I am a guest blogger on Mighty God King and not the Mighty God King himself; I can be found at Say It With Pie, but my entries are not always so eloquent.


  2. Alain B. dit:

    Thanks for the clarification, Karen.

    I can’t believe I missed that “x-posted” reference at the end of the post. Sorry.

    I fixed the attribution at the end of mine to reference you.

    And again, great work!


  3. Très fort » Temps et fiction dit:

    [...] (21 septembre):  le blogueur politique centriste le Petit Émerillon a écrit (ou traduit) un excellent billet sur le financement de la culture par les [...]


  4. Karen dit:

    No problem, Alain. Some other guest bloggers at MGK put their x-posted reference at the beginning of the post since it’s not immediately apparent that Christopher is not the author. I should start doing that!

    Again, thanks for your praise!


  5. lutopium dit:

    Merci pour avoir pris le temps de traduire tout ça. Et ça précise le débat, ce qui est toujours grandement apprécié.


  6. Très fort « Temps et fiction dit:

    [...] (21 septembre):  le blogueur politique centriste le Petit Émerillon a écrit (ou traduit) un excellent billet sur le financement de la culture par les [...]

Dites ce que vous pensez: