2008/09/11 19:32

La crainte des conservateurs fait mal à Mulcair

Hmmm… ça regarde mal pour Mulcair dans Outremont.

Je sais que c’est un échantillon infime, mais voilà la septième personne dans mon comté à qui je parle de l’élection et tous me chante à peu près le même refrain. Tous ont des sympathies souverainistes ou le sont franchement et ouvertement, tous sont de gauche à centre-gauche et tous (comme moi) ont voté pour Mulcair à la partielle de l’an dernier et jusqu’ici, planifiaient de le faire à nouveau.

Mais aujourd’hui, ils sont déchirés… ils hésitent. Ils n’en reviennent pas d’en être rendu là, mais la terreur que leur évoquent l’idée d’une majorité conservatrice leur inspirent tous le même raisonnement: la seule façon de l’empecher est de voter… Libéral.


Billets semblables

1233

4 commentaires sur “La crainte des conservateurs fait mal à Mulcair”


  1. Renart L'éveillé dit:

    Si dans les sondages les Libéraux ont plus de chance de battre les Conservateurs dans Outremont, c’est tout à fait logique (mais ce n’était pas le NPD le choix le plus populaire?). C’est cette logique que je tente de promouvoir de mon côté, puisqu’en général c’est le Bloc qui est le près de battre les Conservateurs au Québec.


  2. Alain B. dit:

    Ce n’est pas tant une question de sondages… les gens à qui je parle sont dans Outremont depuis des décennies… ils connaissent le comté. La vérité est que outre une poignée de véritables progressistes anglophones déjà acquis au NPD, c’est le vote francophone qui a élu Mulcair l’an dernier, un vote qui autrefois, était surtout acquis au Bloc. Les autres gros “blocs” d’électeurs, les “communautés culturelles” et les communautés juives traditionalistes ne sont tout simplement pas sorti. Les premiers parcequ’il ne s’agissait que d’une partielle et les autres parcequ’ils boudaient le candidat libéral.

    Mais là, dans une générale, ils craignent le vote libéral traditionnel (qui est massif) ils ont peur de perdre leur vote en votant NPD.

    Mais en fait, ce n’est pas ça, la logique va plus loin. Nous ne sommes pas dans une dynamique de “n’importe qui sauf Harper”. L’idée est qu’ils ne veulent pas participer à la division de la députation parlementaire en envoyant un député d’un tierse parti, ce qui avantage toujours les conservateurs. L’idée est de gonfler la députation du seul parti qui peut espérer prendre le pouvoir. et de prier très, très fort pour une minorité libérale.

    Mais imagines… j’ai des souverainistes endurcis qui me tiennent ce discours. Des gens qui ont voté contre le PLC toute leur vie!


  3. Alain B. dit:

    Les chiffres qui démontrent la précarité de Mulcair dans une générale sont ici.


  4. Outremont: Une lutte à deux - Le Petit Émerillon dit:

    [...] sont même pas dans la game et les anciens électeurs du Bloc sont maintenant au NPD… et songent aux [...]

Dites ce que vous pensez: