2008/09/21

Anti-démocratique ou de bonne guerre?

Mes excuses à toutes les vierges offensées de la démocratie, mais je n’arrive tout simplement pas à être scandalisé par ce truc. C’est d’une mauvaise foi crasseuse… et je n’achète pas du tout (l’argument financier est tout à fait ridicule). Mais ça me fait quand même sourire et je trouve que c’est tout à fait “de bonne guerre” comme coup d’éclat.

Pour être plus sérieux, l’accusation principale qu’on fait à cette pub serait qu’elle représente quelque chose “d’anti-démocratique” en niant le rôle légitime et important de l’opposition dans le système parlementaire d’héritage britannique.

Emmanuel Simard du blogue La tête à Papineau a écrit quelque chose de bien étoffé là-dessus.

Sauf que je rappellerais qu’une des composantes essentielles du concept “d’opposition loyale de sa majesté” dans le système parlementaire britannique est qu’elle puisse offrir une alternative au gouvernement. Sa capacité à garder le parti au pouvoir “honnête” dépend entièrement du fait qu’elle peut le remplacer s’il outrepasse la volonté populaire. Et en tant que parti régional dans un parlement national, ce n’est pas (et ce ne sera jamais) le cas du Bloc Québécois.

Dans ce sens, j’ajouterais même que c’est le Bloc qui introduit un élément “anti-démocratique” et corrupteur au système parlementaire. En excluant un nombre imporatant de sièges de toute possibilité d’atteindre le pouvoir, il rend beaucoup plus difficile le remplacement d’un mauvais gouvernement (que ce soit les libéraux dans le temps ou les conservateurs aujourd’hui). Ce qui permet au parti au pouvoir de se croire invincible et ainsi de s’adonner à toutes sortes d’exagérations et d’aberrations. Y aurait-il eu scandale des commandites si pendant toute cette période les libéraux avaient eu la chienne de se faire remplacer par une opposition unie? Je me permet d’en douter.

Et je suis désolé, mais il n’y a rien de foncièrement anti-démocratique à suggérer qu’on perd son temps à voter pour une opposition perpétuelle.

Non, les amis. C’est le Bloc qui fait mal à la démocratie et les électeurs de ce parti qui se plaindront du règne conservateur qui s’annonce n’auront qu’à se blamer car ce sont eux, plus que tout autre canadien, qui avaient le pouvoir de le prévenir.


Billets semblables

1346

2 commentaires sur “Anti-démocratique ou de bonne guerre?”


  1. Emmanuel dit:

    Premièrement, merci pour la plogue !

    Offrir une alternative crédible au gouvernement en place n’est pas la seule fonction à d’un parti d’opposition. L’opposition sert à surveiller et à critiquer le gouvernement. Elle peut aussi servir à pousser des enjeux à l’agenda parlementaire par les questions qu’elle soulève lors des débats.

    Oui c’est vrai que ce n’est pas un parti conventionnel. Ce n’est pas un parti qui peut prendre le pouvoir. En effet, le Bloc est condamné à demeurer dans l’opposition. Cependant, c’est totalement faux de dire que le Bloc introduit un élément antidémocratique comme vous le dites. Le Bloc est un parti tout à fait en règle avec le DGE. (contrairement au PCC qui est sous enquête) Tous ses députés ont été élus démocratiquement tout en suivant les dispositions de la constitution canadienne. En ce sens, il est tout à fait faux de dire que le Bloc introduit un élément antidémocratique. Le Bloc est un parti politique légal, démocratique et tout à fait légitime. Les bloquistes respectent parfaitement les règles du jeu. S’il y a quelque chose à blâmer, c’est le jeu et pas les joueurs.


  2. Changement de rythme - Le Petit Émerillon dit:

    [...] que je ne le faisait depuis quelques jours. (Je retiens surtout celui d’Emmanuel qui a répondu avec force et conviction à mon dernier billet et avec de bons arguments qui méritent de s’y [...]

Dites ce que vous pensez: