Archives du 12 August 2008

2008/08/12 14:59

Ta-Nehisi Coates: un blogueur américain à découvrir

Ta-Nehisi Coates est une nouvelle vedette montante de la sphère états-unienne et est rapidement entrain de devenir mon blogueur américain préféré. Jeune auteur afro-américain ayant démarré son propre blogue, il s’est surtout fait remarqué par la fraicheur et la nuance de son commentaire (il me fait penser à Renart, parfois) et fut récemment embauché par la publication centriste The Antlantic qui a réussi à rassembler sous son toit ce qui constitue selon moi la meilleure “écurie” de blogueurs professionnels au sud de la frontière.

Aujourd’hui, The Atlantic fait le scoop avec un long exposé de la campagne Clinton vu de l’intérieur. Il semble que le journaliste Josh Green ait réussi à mettre la main sur presque toute la correspondance interne de la campagne… stratégie… plans de match… potins… rivalités… trahisons… incompétence, tout y est. Très juteux, pour les amateurs de ce genre de truc. Vous pouvez même consulter les documents cités dans l’article dans leurs intégralité ici.

Ta-Nehisi, quant à lui, s’en inspire pour livrer une réflexion plus large sur le sentiment de victimisation.

Ça fait un petit bout que je cherche une excuse pour le le ploguer ici. J’ai vraiment aimé le billet, alors j’en profite.

Un extrait:

Here is the thing — believing that you have fallen because of actions outside of your control, or the collective control of your tribe, rewards you with an unearned sense of the cosmic. It allows you to fashion yourself as heroic — a Hercules robbed by the smallness of Gods. It fills you with an anger which is, at its root, a sort of false power, a weak righteousness that turns your enemies into demons.

[...]

This is about blindness and humanity, about a life defined by score-settling and what someone did to you, as opposed to what you’re going to do for yourself.

Sans prétendre comparer notre sort au leur, je suis souvent frappé par les nombreux parallèles entre les réflexions identitaires des afro-américains et les nôtres.

Un blogueur à découvrir.


Billets similaires

2008/08/12 02:36

Ah, pis une autre affaire, à part de d’ça…

L’autre aspect qui me révolte dans toute la discussion entourant cette tragédie, c’est cette notion que tout ceci relève d’un problème “d’intégration” des “immigrants”. Et que la solution passe par de meilleures “politiques d’intégration”.

C’est l’idée qui m’a tant révolté dans le second billet que j’ai cité ce matin [J'en traite dans un billet plus posé que je ne cesse de promettre (et qui avance)] qui vient d’un blogue “de droite”… Mais voilà que j’apprend, via son commentaire chez l’ami Renart, que notre dangereux pyromane polémique “de gauche” favori soutiens la même thèse dans un billet ou il semble s’être surpassé dans l’ampleur de l’incendie qu’il allume… Si on s’en fie aux dires de Renart, car pour ma part, je suis tombé sur les premières lignes plus tôt, chez Opinions Canada, et j’ai décidé que c’était mieux pour ma santé de ne pas y aller… But apparently, the little mofo did it again, didn’t he?

Donc à gauche comme à droite, on se rabbat sur cette notion stupide.

[Soupir]

Eh, oh, les amis, çe qui se passe à Montréal-Nord n’a rien à voir avec les questions identitaires ou avec la foutue question nationale! C’est d’abord un problème urbain de gouvernance urbaine qui doît relever d’une administration et d’une solution urbaine. [À la limite, ça ne regarde que les montréalais. (Mais tous les montréalais.) Les régions et les banlieusards n'ont pas vraiment à s'en mêler.]

Et cela n’a surtout rien à voir avec un problême d’intégration culturelle d’une population en particulier ou d’une autre. Comme si une absorbtion plus rapide de notre culture nationale mettait qui que ce soit à l’abri de phénomènes comme dimanche dernier.

Parce qu’évidemment, on a pas ça, nous, dans notre belle culture à nous, de la misère et de la pauvreté… on a pas ça, nous, des populations de jeunes sans perspectives et désabusés de l’avenir… et surtout, surtout, nous, on a pas de ça.

Comme si c’était “une meilleure intégration des immigrants” (comme l’entendent ceux qui le clame) qui allait influencer quoi que soit là dedans.

Faites moi rire.


Billets similaires