Archives du mois de April 2008

2008/04/30 21:11

Les couilles de Mme Clinton

Une intro qui défie les genres:


Billets similaires

2008/04/30 18:59

Un manque de jugement diabolique

Lisez-vous le journal?

Non, non, pas sur Internet. Je veux dire le vrai journal. Vous vous rappelez, celui qu’on fabrique à partir d’arbres morts?

Si vous êtes un de ces nostalgiques d’une époque mourante et que vous avez encore La Presse d’hier (le mardi 29 avril), faites cet exercice: Allez la sortir de votre bac de recyclage (ahem, j’espère que vous avez un bac de recyclage, au moins) et ouvrez la grand à la page 5 du cahier A.

Alors vous l’avez devant vous? Vous voyez? C’est quand même grave, n’est-ce pas?

Comment? Vous dites que vous ne faites plus couper d’arbres pour obtenir votre information? Wow, Félicitations! Eh bien, je vais vous raconter:

La page A5 de La Presse d’hier est dédié à une seule histoire. Celle de Josef Fritzl, ce monstre qui a séquestré sa fille dans sa cave pendant 24 ans… [j'ai peine à taper ces mots]

[Grand respire]

Cette histoire n’est pas le sujet de ce billet.

Je disais donc que le 2/3 de la pleine page est occupé par cette inimaginable histoire de pédophilie incestueuse la plus horrible qui soit… sous le titre:

Un scénario diabolique

50% de l’espace occupé par l’article (un amalgame de l’AFP et de l’AP que je n’ai pu trouver sur Internet) l’est par deux photos; une de la tronche du monstre et une autre de la prison (aucun mot n’est juste) maudite qui évoque clairement la claustrophobie de l’endroit.

L’autre tiers de la page, en bas, est dédié à de la pub.

La moitié gauche contient plusieurs trucs que personne ne remarque à moins qu’ils ne les cherchent: Une “étampe” ronde de Solarium Servitech, “les experts au Québec” (experts en… solariums, j’espère), un petit rectangle qui réussit à contenir tous les résultats récents de Loto-Québec (j’avais jamais remarqué) et un coupon pour participer à la “Méga-loterie: Oui, j’appuie le Chum!” Méga-loterie, la loterie qui change le monde!

Mais c’est plutôt vers la moitié droite du bas de page que nos yeux sont attirés. Cet espace là est occupé par une pub de ce joyaux de Québec qu’est la maison Simons® pour “Le legging bermuda” à 9.99$. Pub qui est dominée par une photo d’une jeune et tendre enfant à peine pubert dans une position suggestive, le doigt à la bouche. [Dang! Why do they do this to me?] Photo qui occupe un espace a peu près équivalent sur la page à celles de l’article sur le monstre.

J’ai trouvé la pub en question, vous pouvez la voir ici

Pub Simons

Bon. Même pour ceux qui disent bof, avouez que c’est de très mauvais goût et que ça prend pas la tête à Papineau pour comprendre que ça pose problème.

Des problèmes comme recevoir des courriels de gens comme une copine de secondaire à moi que j’ai retrouvé grâce à Facebook (Vive Facebook!) et qui a porté cet événement à l’attention de l’internaute non-papier que je suis.

Des problèmes qui nous forcent à rédiger des réponses du genre:

Bonjour,
Nous vous remercions d’avoir pris le temps de nous écrire et respectons votre opinion sur la présentation de la page à laquelle vous faites référence.

À titre indicatif, les ventes publicitaires et la salle de rédaction sont deux entités distinctes. Ainsi, les annonceurs réservent des espaces plusieurs jours à l’avance alors que l’équipe de la rédaction décide chaque jour du contenu de son espace en fonction de l’actualité. L’ensemble des pages du journal étant monté en parallèle, il n’est malheureusement pas toujours possible d’effectuer des changements de dernière minute.

Nous regrettons le désagrément occasionné et vous assurons que vos commentaires seront pris en considération.

Salutations cordiales,
Isabelle; pour l’équipe de La Presse

D’oh!

Mais au-delà de l’erreur bête et inévitable… Après tout, qui est vraiment à blâmer, ici? Cette pub en soi, dans le contexte sociétaire actuel, peut probablement être justifiée. (je serais presque capable de le faire) Et le lien direct entre cette pub et la pathologie du monstre en question est un dangereux raccourci qui évite une réelle analyse… je le consent.

Mais je me permet quand-même, en soulignant ce contraste, de questionner le degré auquel nous avons permis à la suggestion sexuelle de pénétrer l’espace public commun. Et de me demander si nous n’allons pas trop loin dans la permissivité au nom d’une liberté qui n’est pas vraiment nié à qui que ce soit.

Et ceci, de la part d’un dépravé sexuel de la pire espèce (qui commence à se dire qu’il est important de créer une barrière plus étanche entre ce qui est normal ”entre adultes consentant” et ce qu’on permet de laisser ”à la vue des enfants”).

Je reviens au questionnement de mon dernier billet:

Où est l’équilibre?


Billets similaires

2008/04/29 12:47

Deux gars qui s’embrassent? Vite, appelle le 911!

L’émission de “journalisme d’enquête” (et j’insiste pour les guillemets) 20/20, du réseau américain ABC, a fait une expérience intéressante récemment pour vérifier la tolérance des gens face aux démonstartion d’affections publiques (i.e. deux personnes qui s’embrasse en public). Vendredi dernier, ils ont répété l’exercice en y ajoutant un élément de plus; quelle diférence cela fait-il lorsqu’il s’agit de deux personnes du même sexe? (extraits vidéo ici)

Ils ont fait l’expérience à différents endroits dont la très conservatrice région de Birmingham en Alabama où la vue de deux hommes s’embrassant a provoqué…

…un appel au 911:

Operator: “Birmingham Police operator 9283″

Caller: “We have a couple of men sitting out on the bench that have been kissing and drooling all over each other for the past hour or so. It’s not against the law, right?”

Operator: “Not to the best of my knowledge it’s not.”

Caller: “So there’s no complaint I could make or have?”

Operator: “I imagine you could complain if you like ma’am. We can always send an officer down there.”

Premier fait pas très significatif mais intéressant tout de même: C’est une femme qui a appelé le 911.

Un policier s’est ensuite présenté pour demander aux deux amoureux de: “juste pas faire ça en public”.

Évidemment, lorsque l’expérience fut répété dans un centre urbain du New Jersey, sans passer complètement inaperçu, les réactions étaient beaucoup plus nonchalantes.

Que faut-il en conclure? Que les habitant de l’Alabama sont des rednecks arriérés et homophobes? Ce n’est pas entièrement faux, mais pour prendre leur défense, (sans pour autant nier leur homophobie) je me réfère au commentaire de cette blogueuse lesbienne issue de la région que je me permet de traduire ici (à noter qu’elle prend d’abord bien soin de dire que l’appel au 911 est complètement exagéré):

En effet, l’Alabama n’est pas la Caroline du Nord (ma compagne et moi pouvons nous tenir la main en public), mais de façon générale, les gens là-bas sont beaucoup plus modeste et ce, sans égard à l’orientation sexuelle. Le seuil de confort avec les démonstrations publiques d’affection, même pour les hétéros, est beaucoup moins élevé dans le sud qu’ailleurs car ce n’est tout simplement pas encore la norme.

Je m’aventurerais même à spéculer que si un couple hétéro s’embrassait en se carressant d’une façon un peu sexuelle, les réactions seraient toutes aussi outrées que celles provoquées par la démonstration plutôt chaste du couple gai de cette expérience. Et pour vous dire franchement, si la même chose s’était produite il y a 20 ans, c’est de la violence que nous aurions vu comme réaction.

Sans nier qu’il y a encore beaucoup de travail à faire, peut-on admettre qu’il y a quand-même eu progrès depuis 20 ans? …même au pays des rednecks?

Un autre fait intéressant relevé par l’expérience est que les réactions les plus outrées viennent surtout de la part des femmes. (C’était aussi vrai au New Jersey) Ceci devient très évident lorsque le couple gai est féminin. L’outrage des femmes face à cette scène est sensiblement le même qu’en voyant deux hommes alors que celui des hommes… qui était déjà plus discret face à deux hommes… disparait completement pour faire place à l’excitation et au voyeurisme. Il y en a même qui se sont arrétés pour s’essayer à les crouser!

Serait-ce possible qu’il y ait une différence fondamentale entre la psychologie féminine et masculine en ce qui a trait à la tolérance d’actes publics à caractère sexuel.

Ou est-ce que je viens de commetre un péché au sacrosaint principe de l’egalité?

Une chose est certaine, c’est que l’expérience d’ABC néglige de prendre en considération la différence de “pruderie générale” entre les deux régions en concluant que l’une est plus homophobe que l’autre.

Et c’est bien de dire que moins de pruderie et plus d’ouverture est une bonne chose… mais dans une société qui commence à se plaindre de plus en plus d’une hyper-sexualisation grandissante dans la culture…

…où est l’équilibre?


Billets similaires

2008/04/28 15:58

Free Tibet (Made in China)

Vive la mondialisation.


Billets similaires

2008/04/28 11:18

“Merci de l’attention portée à ma candidature”

Voilà, je viens d’écrire cette phrase 18 fois, dans 18 courriels distincts.

Après deux mois à me poigner le c… et un autre à combattre la dépression qui était, en partie, une conséquence de tout ce poignage de c…, il était temps. Fini les vacances, (et la pauvreté abjecte) le deuil de mon “emploi de rêve” est terminé et l’heure est venu de remettre mes compétences de pro de l’informatique au service de mon bien-être.

Alors, si vous entendez parler d’une opportunité en informatique, faites le moi savoir, j’apprécierai.

Mon CV est ici.


Billets similaires

2008/04/27 20:14

Un petit coup pour la tolérance

Journée internationale contre l'homophobie

Le 17 mai prochain est la journée internationale contre l’homophobie. Pour souligner la chose, Zed Blog a proposé de réunir des billets de blogueurs de toute part sur le sujet pour qu’ils soient publié simultanément par autant de blogues… elle élabore ici.

Je trouve que c’est une excellente idée! À date, elle en a recruté …un. (Votre humble serviteur) [Correction: Nous sommes quatre]

Ce serait bien d’en avoir plus et de faire quelque chose qui soit remarqué.

Allez, les amis… un petit coup pour la tolérance!


Billets similaires

2008/04/27 15:19

Même combat?

Si l’on est pour l’un, peut-on être contre l’autre?


Billets similaires

2008/04/26 20:30

On arrête pas le progrès

Oui, mais… comment on texte?

c/c à io9 via Core77 via le Dish


Billets similaires

2008/04/25 23:44

Go Go Super Mario

L’équilibriste est en feu


Billets similaires

2008/04/25 22:53

Qui a dit qu’Obama était le candidat de gauche?

Un des mythes promulgués au sujet d’Obama est qu’il est le candidat le plus “à gauche” depuis les années 60. Un coup d’oeil rapide au dépenses proposées par les deux candidats semble pourtant tracer un autre portrait:

Democrat spending plan
Source: Washington Post

Trois fois plus au militaire, 16 fois plus en baisses d’impôts pour la classe moyenne, deux fois moins que Clinton dans la “création” d’emploi et trois fois moins de subventions en recherche scientifique (bon, cette dernière me plait moins, mais illustre tout de même mon argument).

Des deux, qui est le plus interventioniste?


Billets similaires

2008/04/25 18:24

La crise alimentaire selon Jon Stewart

C’est après la 4e minute. Brutal.


Billets similaires

2008/04/25 14:42

La vie merveilleuse de John McCain

Je fais echo au billet de Jean-François qui se plaint des faux stéréotypes que les médias imposent aux candidats pour les faire fitter dans l’histoire qu’ils sont habitués à raconter depuis 20 ans. Ce qui fait de McCain le gars-du-peuple-qui-parle-franc-et-qui-doit-donc-obligatoirement-être-honnête.

Dernière salve? On apprenait que, contrairement à ses deux rivaux démocrates, selon le fisc, McCain n’avait d’autre revenu que son “maigre” salaire de sénateur.

McCain est un politicien habile… mais tout aussi cynique et hypocrite que son métier l’exige… Il a passé sa carrière à cultiver attentivement l’image qu’on nous présente de lui.

Voici une vidéo qui prend un malin plaisir à défaire le mythe… digne d’être reprise dans les médias. Mais ils ne le feront pas. Ça ne cadre pas avec le script.

Pour une discussion plus sérieuse sur “le vrai” John McCain voir ici.


Billets similaires

2008/04/24 21:26

Dieu merci, y’en a qui ont de la classe

Une station de télé de la Caroline du Nord refuse de diffuser la pub dégueulasse dont je vous parlait hier. Une autre y pense. C’est bien pour dire, le cynisme ne triomphe pas de tous.


Billets similaires

2008/04/24 19:46

Who’s yo daddy, Barack?

It’s Hillary!

c/c au Dish


Billets similaires

2008/04/24 09:41

Plogues du jour

Je n’ai pas le temps d’en faire des billets plus détaillés alors je pique un vieux concept à Renart pour vous pointer vers deux billets qui mérite lecture et discussion.

Tout d’abord Zed Blog nous livrait, il y a quelques jours, une réflexion sur l’homophobie et le pouvoir des mots dans laquelle elle cherche aussi à rassembler des billets de toutes parts sur le sujet. Si vous avez déjà publié quelque chose là dessus, faites lui savoir.

Ensuite, l’ami Renart inspiré de Manx lance une discussion sur les OGM. Idées interessantes dans les commentaires.

A+ 


Billets similaires

2008/04/23 23:28

Clinton se retirera-t-elle lorsque Obama aura atteint le nombre requis de délégués?

Sullivan n’en croit rien.


Billets similaires

2008/04/23 21:30

Comment savoir si un compté votera Clinton ou Obama

Un graphique, sous forme d’arbre décisionnel, tout-à-fait fascinant de la part du New York Times.

C’est fou comme le visuel peut éclairer les choses.

Decsion Tree: The Obama-Clinton Divide


Billets similaires

2008/04/23 21:16

Il n’y aura plus d’infos à TQS ?

TQS abolit son service de nouvelles.

Mes antennes sont chez nos voisins du sud ces temps-ci, alors je ne l’avait pas vu venir.

Je suis tombé sur les nouvelles de TQS une seule fois ces dernières années. (Je suis un radio-canadien aguéri) Et ça m’avait pris un bon cinq minutes avant que je m’apperçoive que je regardais …les nouvelles! Alors mon premier instinct est de dire: Tant mieux! Ça va améliorer la qualité de l’info au Québec.

Sauf que c’est terriblement snob comme attitude.

En fait, il me semble que toute diminution dans la diversité de l’info, (même une dont je méprise la forme) pour une petite société comme la notre, c’est une tragédie.

Ça m’inquiète.


Billets similaires

2008/04/23 18:01

Comment discuter sur Internet (Quelques trucs)

Incontournable

c/c au Dish (comme toujours)


Billets similaires

2008/04/23 13:01

Anatomie d’une attaque politique

Hier, je vous annoncait (via NBC News) que les républicains s’apprétaient à se lancer dans une attaque en règle contre Obama en Caroline du Nord (où les sondages lui donne une très forte avance sur Clinton).

C’est parti.

Voici la pub lancée ce matin par le parti républicain de la Caroline du Nord:

Le pire genre de culpabilité par association. On présente les opinions d’une connaissance du candidat comme si c’était les siennes. En plus, étant donné le ton du communiqué de presse qui annoncait cette attaque, on aurait pu s’attendre à de nouvelles révélations. Au lieu, on nous sort une histoire qui a été épuisé dans les médias depuis quatre semaines.

La controverse concernant ce sermon du pasteur d’Obama, livré peu après le 11 septembre 2001, est déjà une vielle histoire. Clinton a eu beau pousser dessus et les médias nous annoncer que ça allait le couler, rien n’en fut. Il est même monté légèrement dans les sondages alors que la controverse faisait rage.

Il faut dire que sa réponse, dans un discours sobre et mature qui fut encensé par plusieurs comme le discours politique le plus important des 30 ou 40 dernières années y fut pour quelque chose. Je me permet de le reproduire ici… tapez-vous le et demandez-vous si vous avez déjà entendu un politicien s’elever au dessus de la politicaillerie pour parler aussi sobrement… avec une telle justesse et profondeur:

Mais le titre du billet vous prommettait “une anatomie” de l’attaque républicaine. J’y viens.

Voici comment la machine républicaine fonctionne. Tout d’abord, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais il ne s’agit pas d’une attaque contre Obama, nous disent-ils, c’est une pub, produite par le parti d’état (indépendant du parti national, pensez PLQ) qui s’attaque au deux candidats démocrates qui se font la course pour la position de candidat au poste de gouverneur de l’état. (Les deux ont annoncé leur appui à Obama) Il s’agit donc de politique locale qui ne concerne que les nord-caroliniens, aucun lien avec la course à la présidence. (Je me permet de rire sarcastiquement).

Evidemment, le RNC, l’organe nationale du parti républicain, a logé une plainte officielle ce matin auprès du parti d’état et demande que la pub soit retiré. Il n’en sera rien, mais ça ”blanchi” McCain qui a promis qu’il ne se livrerait jamais à ce genre d’attaque. Il a beau jeu, le McCain. Il pourra dénoncer la politique sale pendant que son propre parti en fait sur le terrain et dire que c’est hors de son contrôle. Quelle hypocrisie!

[Please sir, show me the decency you claim to stand for and put your foot down in a definitive way, I'll take it back]

Et voilà qu’un “groupe indépendant” nous annonce qu’ils ont aussi l’intention de s’en méler avec des pubs comme ça au cours des prochaines semaines. Combien on gage qu’on assistera à la même charade où McCain et le parti national dénoncent cette tactique et tentent “en vain” (lire pas vraiment) de faire retirer les pubs?

Ça me dégoute.

Ma prédiction? Dans la Caroline du Nord de 2008, dans cette Caroline dont la démographie a beacoup changé ces derniers temps grâce au grand succès qu’elle a eu à développer un secteur des hautes technologie qui fait la jalousie de plusieurs états voisin, dans cette “nouvelle” Caroline, dis-je, ça va leur sauter dans le visage. Ça risque d’aider Obama plus que lui nuire. Enfin je le souhaite.

Pour moi, cette course est devenu un test de maturité pour cette culture nombriliste qui nous voisine. l’Élection d’Obama sera un signe qu’elle est capable de s’élever au dessus de sa puérilité intrinsèque ou du moins, qu’elle y aspire. Une victoire de Clinton ou de McCain, s’ils persitent à s’y prendre de cette façon, donnera raison aux adeptes du “america bashing” qui croient qu’elle est fondamentalement irrécupérable.


Billets similaires