2008/03/03 16:51

Stéphane Dion attend “l’effet Obama”

Et dire qu’à ses débuts (comme chef des libéraux), je le croyais sincèrement capable de grandes choses… où du moins qu’il ferait un adversaire de taille à Harper… Deux cérébraux… Policy wonk v. policy wonk… et tout ça. (Quoi qu’on pense de ses positions, je soutiens que Stéphane Dion a été l’adversaire le plus efficace de la souveraineté que ce mouvement ait connu… surtout sur le plan idéologique)

Mais là… c’est pathétique.

Lorsqu’on est dans le délire…

On évoque le ridicule…

Mais au niveau humain, le fond de la tragédie…

Le trou est rendu tellement creux… qu’on ne voit plus l’homme.

Mais si on tend l’oreille… on l’entend encore creuser.

Et répéter:

“Je vais y arriver!”

Pauvre Stéphane.

L’extrait entier de l’entrevue Facal Marissal est ici.


Billets semblables

322

12 commentaires sur “Stéphane Dion attend “l’effet Obama””


  1. Philippe David dit:

    Le problème avec Dion est qu’il semble vivre dans une tour d’ivoire… Complètement déconnecté. L’isolation doir être bonne à Stornoway.

    Au fait, considérant que le PLC a été le parti fédéral qui a le plus “shafté” les québécois, comment se fait-il que ça a pris le scandale des commandites pour que les québécois arrêtent de voter rouge?


  2. Alain B. dit:

    Les québécois ont commencé à arreter de voter rouge en 82… Depuis ce temps, malgré les dents de scies… le déclin fut constant…

    Les commandites, ça a déplogué le respirateur artificiel.


  3. Renart L'éveillé dit:

    Stéphane Dion en tapis de sol… ouf!


  4. Alain B. dit:

    Ouais… Il est fort, ce Chapleau. Toujours le don de touver la parfaite image assassine (parce que trop vraie).

    Selon moi, le traitement qu’il a réservé à Mario, lors de son spécial de fin d’année, est en bonne partie responsable de l’opinion définitive que s’en son fait les Québécois… et de sa baisse subséquente dans les sondages…

    Selon ma mère qui trouve la caricature de Charest “sympathique”… ceci n’y est pas pour rien dans la légère remontée de l’homme dans l’estime de ses concitoyens.

    Chapleau a l’art de la caricature caractérièle… Et il vise si juste,..

    Il s’en d’efendrait bien… mais c’est beaucoup d’influence pour un caricatuiriste.


  5. Renart L'éveillé dit:

    Alors, si je comprends bien, tu penses que Chapleau serait moins objectif (ou méchant égal) qu’on le croirait!

    En même temps, il ne faut pas se leurrer, l’émission de Laflaque ne score pas comme TLMEP, par exemple…


  6. Alain B. dit:

    Non… Je suis bien certain que sa sincère intention est de viser tout le monde égal. Mais je salue le talent extraordinaire qu’il a à exprimer l’inconscient populaire.

    Comme je dis à ma mère, c’est surtout parce que Charest paraît mieux à nos yeux à tous (incluant ceux de Chapleau) que sa caricature s’en tire mieux.

    On est en symbiose… impossible de séparer la poule de l’oeuf.

    Mais il y a défénitivement un effet d’amplification.


  7. Renart L'éveillé dit:

    Ben pour moé, Chareste, Dumoins, pis Mareine, c’é toute du pareille au meigne! ;)


  8. M. Bergeron dit:

    Pardon mon ignorance, mais qu’est-ce que c’est un meigne?


  9. Alain B. dit:

    Hé hé… désolé pour le régionalisme. C’est une façon “slang” de dire même.

    un peu comme si j’écrivais:

    Whaddup wi’dat?


  10. M. Bergeron dit:

    Ah, merci. J’ai cherché dans un dictionaire (qu’on peut trouver ici, c’est très bon: http://atilf.atilf.fr/tlf.htm) et il a suggéré une variante de la ménie et j’étais tout à fait confus.


  11. Renart L'éveillé dit:

    Ha ha! Je n’avais jamais vu la prononciation jouale de ce mot transposé par écrit alors c’est ça que ç’a donné!

    Désolé pour la confusion… ;)

Dites ce que vous pensez: