2008/02/28

Louis a raison

uhecLouis alias Un homme en colère alias son vrai nom qu’il ne révèle pas (Le mien est Alain Berger), ce phare de l’océan virtuel sans qui nous ne saurions naviguer, ce jeune homme dont le jugement sans faille et l’énorme suite fait trembler tous les politiciens, personnages public, orgamismes et blogueurs sur lequel il jette son oeil de faucon émerillon… Ce jeune homme dont l’opinion est universellement révérée, dis-je, s’est aujourd’hui prononcé sur la qualité et le contenu de ce blogue ainsi que sur le caractère de son auteur, votre humble serviteur.

Le titre: Pas d’arguments, pas de crédibilité.

Ça y est. Je suis fini.

Je ne pourrai plus jamais bloguer après une telle réprimande de sa Sainteté Blogosphérique.

Aussi bien mettre mon clavier à la retraite… peut-être pourrais-je le monter sur mon mur avec la mention “un noble effort… fauché par plus grand que lui.”

Comment ai-je pu tant me tromper? Moi qui croyait offrir un service utile et divertissant pour les accros d’infos comme moi en pointant les gens vers ce qui se fait de nouveau au sein des différentes tendances idéologiques, en relevant les événements d’intérêt dans notre sphère a nous et dans la grosse d’à coté, en posant plus de questions que je n’offre de réponses, en livrant le fond de ma pensée dans l’occasionnel billet plus éttofé, en partageant ma grande connaissance du paysage idéo-politique américain pour relever certain aspects et subtilités que les médias tendent à ignorer lorsqu’ils nous parlent des amerloches, pour tenter à l’occasoion de partager avec mes concitoyens les moyens que je prone pour assurer que la trame narrative de notre culture française d’Amérique puisse prendre une trajectoire qui la propulse d’elle-même et assure son avenir et finalement pour explorer à quel point mes compatriotes étaient ouvert à remettre en question les prémisses idéologiques de la gauche, de la droite, du souverainisme et du fédéralisme qui nous ont guidées pendant 40 ans jusqu’à l’échec et l’impasse perpétuelle que nous vivons aujourd’hui.

Tout ça pour rien. J’ai perdu mon temps.

Son Éminence Virtuelle À La Sagesse Infinie vient de déclarer que je n’avais pas d’arguments et donc aucune crédibilité. Ô chers lecteurs, pourrez-vous me pardonner de vous avoir si longtemps livré du vide?

Car ne vous y trompez pas, le Roi Soleil a raison. Voyons voir ce que cet intellect inégalé dit.

Note: Ce qui suit est une partie que je trouverais ennuyante à votre place, mais je ne peux m’en tirer. Mes lecteurs qui n’ont rien à foutre de cette histoire (je vous comprend) peuvent aisément sauter à la fin sans manquer grand-chose.

Sa Majesté Bloguesque affirme que je dédie un billet sur deux depuis quelque jours à “dénoncer” sa “dénonciation” de l’entreprise d’AngryFrenchGuy. Il a raison. Depuis la publication de mon premier billet sur le sujet (jugez par vous même la profondeur de la condamnation et le manque d’ironie) jusqu’au moment où sa Virtuelle Grandeur publie le sien, j’ai publié 14 billets (j’ai du temps libre ces jours-ci) sur ceux là, un grand total de quatre mentionnent explicitement notre Guru Numérisant. Je vous invite à constater la véhémence de ma condamnation ici, ici, ici et ici. Pourrez-vous me pardonner? –Ah non! J’ai encore gaffé. Un ciquième billet le mentionne: Cultivez votre Voltaire. Évidemment il s’agit ici de ma plus impardonnable condamnation.

Où sont les autres, me demandez-vous? Mais voyons, vous savez bien que la pire offence que peut commetre un blogueur de peu de talent comme moi est de condamner un autre blogueur sans le mentionner de près ou de loin! Je comprends notre Lumière Reluisante de s’être vexé. Constatez à quel point ce que j’ai fait est impardonnable ici, ici… ou encore ici. Je ne m’en était pas apperçu mais je suis vraiment méchant, heureusement qu’il y a l’Homme Sage De La Sphère pour me le faire comprendre.

Ensuite, sa Bloguesque Grandeur dit que je ne réponds pas à l’argumentation qu’il présente pour démontrer à quel point s’exprimer en anglais sur la place publique est nocif à l’avenir du français. Là dessus, il a tout-à-fait raison. (Et cette fois je le dis sans ironie) de tous les arguments de Louis, je ne m’adresse qu’à ceux qu’il formule dont je juge que le lecteur intelligent ne trouvera pas que je perd mon temps à m’abaisser à combattre foutaise évidente et syllogisme vicieux, je sais que toute personne raisonnable lit ses arguments et les trouvent ridicules. Je n’ai donc aucun intérêt à m’y addresser. Et surtout, je n’ai jamais livré mon argumentation principale contre la coercition linguistique ici et ici, il est donc évident que comme le dit l’Autorité de l’Ether je ne suis que “un obscur blogueur incapable d’avoir une quelconque pensée originale et qui se contente de billets de trois lignes citant (toujours) quelqu’un d’autre pour maintenir sur le respirateur artificiel son blogue moribond

Et que dire de la “chasse aux sorcière” que je lui livre? Vous avez constaté à quel point j’ai été obsédé par lui ces derniers jours en le dissimulant dans des billets où je ne le mentionne pas. Allez donc voir le traitement que je lui ai réservé sur le blogue d’AFG.

Tout-à-fait impardonnable de ma part de dire à tout le monde que ses opinions étaient loin de représenter un courant majoritaire de notre sphère… que sa sortie a précipitée la désafiliation de Renart à UHEC et la réprobation de presque tous, car comme ne le cesse de répéter Celui Que l’On Ne Doit Pas Croiser, tout ceci est FAUX! FAUX! FAUX!

Note: Fin de la partie plate.

Non. Vraiment. Je ne mérite pas la misérable existence que l’univers a daigné m’occorder. Je suis un moins que rien… un pauvre crétin sans arguments qui ne sait qu’invectiver les autres des pires insultes lorsque je suis à court de mots pour faire passer mon idée.

Merci. Merci à toi Louis de m’avoir éclairé de ta sagesse.

Je sais ce qu’il me reste à faire maintenant.

Adieu chers lecteurs, je vous quitte.

Je me fais couler un bain à l’instant…

Et je m’ouvre les veines.

Adieu monde cruel.

;)

Ajout: (13:35) RadiCarl pose un regard serein sur toute cette histoire… J’ai souvent de la difficulté avec le coté nettement étatiste de ses position, mais force m’est d’admettre qu’il ammène ici une grande dose de maturité, de sagesse et de perspective. Chapeau!


Billets semblables

298

32 commentaires sur “Louis a raison”


  1. Renart L'éveillé dit:

    Belle ironie! Voilà la preuve que les mots blessent à peine l’âme et pas du tout le corps.

    On passe à un autre appel.


  2. Sgt Scott dit:

    Alain, t’es capable de laisser de côté ta sensibilité plus que moi et de tourner le tout en comédie! Bravo!


  3. Philippe David dit:

    Pouahahahahahahahahaha! Je me bidonne! Excellente rétorque sarcastique. Une bonne chance que ce fascho n’est exactement représentatif du mouvement souverainiste parce que la souveraineté n’aurait aucune chance…


  4. Davidg dit:

    @Philippe David

    Une bonne chance que ce fascho n’est exactement représentatif du mouvement souverainiste parce que la souveraineté n’aurait aucune chance…

    Même si je trouve le terme “fascho” un peu exagéré (au même titre que le terme “traître” utilisé par Louis), au moins vous ne sombrez pas dans la généralisation fallacieuse de la propagande fédéraleuse. Très bien!

    Maintenant, comment expliquer que des séparatistes se laissent endormir par la propagande fédéraleuse à ce point?


  5. radiCarl | Blogue » Le village gaulois dit:

    [...] d’AngryFrenchGuy. Or, vous l’aurez deviné, le débat aura vite tourné au vinaigre en se répendant à d’autres blogues (aux grands plaisirs de nos adversaires [...]


  6. Philippe David dit:

    @Davidg

    Même si je trouve le terme “fascho” un peu exagéré (au même titre que le terme “traître” utilisé par Louis), au moins vous ne sombrez pas dans la généralisation fallacieuse de la propagande fédéraleuse. Très bien!

    C’est matière à débat, mais personnellement je trouve que le terme lui sied très bien. Et je me garderai bien à l’avenir d’insulter les autres souverainistes que je respecte, même par inadvertance.

    Maintenant, comment expliquer que des séparatistes se laissent endormir par la propagande fédéraleuse à ce point?

    Mais allez-y mon cher, je suis toute ouïe!


  7. Arnolds S. dit:

    En plus, ce facho de LOUIS n’a même pas les couilles de mettre en ligne ma réponse à ses divagations “fascisantes”. C’est une véritable poule mouillée.

    En fait, plus précisément, ce mec est un facho anti-facho: il utilise les mêmes méthodes que les fascistes pour défendre une position souverainiste soi-disant “ouverte sur le monde”. On voit donc que sous une forme jeune, séduisante et ouverte, se cache un horrible Mussolini en puissance. Appelons un chat un chat.

    Perso, si j’étais un authentique souverainiste, je serais plutôt inquiet de voir ce genre d’individus prendre la défense du mouvement.


  8. Davidg dit:

    Je posais la question aux autres séparatistes. Je ne connais pas encore la réponse.


  9. Philippe David dit:

    Perso, si j’étais un authentique souverainiste, je serais plutôt inquiet de voir ce genre d’individus prendre la défense du mouvement.

    J’avoue que si j’étais un fédéraliste à la Dion ou Trudeau, plutôt que d’être le type qui vote non en attendant qu’on me montre un projet de société que je peux croire, je dirais que des gars comme Louis sont les meilleurs amis de ma cause, même s’il ne le sait pas.

    Avec des types comme ça pour faire la promotion de l’indépendance, il ne faut pas ce surprendre que l’option tombe dans les 30% de faveur populaire…


  10. Alain B. dit:

    Renart,

    “On passe à un autre appel”. Je n’aurait pu mieux dire.

    Sgt Scott,

    Merci. C’est vrai que j’ai eu le peau un peu mince au début, mais c’est surtout l’acharmement et le style hyperbolique de Louis qui m’a “guéri par l’humour”.

    Philippe,

    Bien content de t’avoir diverti.

    Arnold,

    Il ne publie pas les miens non-plus …qui sont complètement sans méchanceté. Et ensuite, ça demande de se faire répondre par une argumentation sérieuse… Pfff.

    “Perso, si j’étais un authentique souverainiste, je serais plutôt inquiet de voir ce genre d’individus prendre la défense du mouvement.”

    Je ne suis même pas foncierement souverainiste… mais je m’inquiète quand-même.

    DavidG

    “Maintenant, comment expliquer que des séparatistes se laissent endormir par la propagande fédéraleuse à ce point?”

    Parce qu’il s’en sont fait servir tellement longtemps par les séparatistes qu’ils ne savent plus faire la différence.


  11. Louis dit:

    Merci de démontrer que j’avais raison. Un autre billet, et encore une fois des attaques ad hominem contre moi et pas le moindre argument sur la question de fond.

    Pas surprenant que des ordures comme Philippe David t’appuie…

    Heureusement, t’es pas vraiment dangereux. Je me méfie davantage des gens qui ont des arguments, comme David Gagnon d’antagoniste ou certains autres. Eux, malgré tout ce qu’on peut leur reprocher, ont au moins des arguments. Toi, t’as rien, rien du tout.

    Et contrairement à toi, ma critique ne visait pas à te démolir personnellement mais simplement à démontrer que tu es incapable d’avoir des arguments et que tu camoufles ton incapacité à débattre du fond de la question par des attaques ad hominem.

    Tu es triste. J’imagine que c’est pour ça que rien ne se passe sur ton blogue.


  12. Alain B. dit:

    Louis, c’est correct. C’est pas de ta faute. Je te pardonne.


  13. Louis manque d’amour - Le Petit Émerillon dit:

    [...] était un tarré sans idées originales, Sa Majesté Blogosphérique continue pourtant à s’y acharner et à solliciter mes [...]


  14. Philippe David dit:

    @ Louis,

    Tes insultes ne me touchent point…

    Content de voir qu’au moins tu reconnais que David Gagnon a de bons arguments…


  15. Alain B. dit:

    David appuie ses positions de données brutes, statistiques, références, etc… Et ne porte pas atteinte aux intentions de ses adversaires dans ses débats… il ne manque quand-même pas d’exprimer son mépris pour les idées qui, selon lui, les induisent en erreur. Mais il ne leur fait pas de procès d’intentions. C’est tout en son honneur.

    Louis, en voulant se donner un style percutant, tombe trop facilement dans l’attaque perso. Il s’en prend aux intentions où à l’intelligence de ses adveairsaires. Son style se résumant trop souvent ainsi: “Ceux qui pensent comme ça sont des [qualificatif qui porte atteinte aux bonnes intention ou à l'intelligence]“… Je sais qu’il veut provoquer… mais il n’a pas vraiment compris l’astuce. (David oui)


  16. Davidg dit:

    David Gagnon a des arguments parfois bons, souvent mauvais. Mais au moins il énonce des arguments.


  17. Les conditions gagnantes ou le manifeste pour un Québec libre et lucide at Réalité Virtuelle dit:

    [...] de Renart l’Éveillé de UHEC et un échange assez corsé entre Louis et Alain B. du Petit Emerillon. Pour moi qui entretient une certaine animosité avec Louis et son blogue-poubelle, je dois avouer [...]


  18. Colère + Terreur = Censure - Le Petit Émerillon dit:

    [...] bien passer à autres choses… je suis désolé pour tous ceux que cette histoire ennuie (et il y en a, vous me l’avez fait savoir et c’est noté) Mais puisque la [...]


  19. Louis dit:

    Davidg écrit: « David Gagnon a des arguments parfois bons, souvent mauvais. Mais au moins il énonce des arguments. »

    - Exactement… Et contrairement à Alain B., le compagnon de Cégep de Renart en passant, pour ceux qui se demandaient les raisons du lichage de derrière réciproque…


  20. For what it’s worth (re-pub, avec ajouts) - Le Petit Émerillon dit:

    [...] que je souhaiterais calmer le jeu dans toute cette histoire… qui n’a cesse de me poursuivre. J’offre à nouveau ce billet que j’ai écrit il y a peu de [...]


  21. Alain B. dit:

    Louis,

    J’ai déja offert un début d’argumentaire à DavidG qui, à l’époque, fut répondu par quelque chose du genre de “t’en sniffe d’la bonne”… sous-entendu t’es un drogué (ad hominem)

    Bel “argument”.

    DavidG ne sert pas d’arguments dans ces interactions. Il milite pour l’indépendance et toute joute rhétorique avec lui qui n’adopte pas la nécéssité absolue de faire l’indépendance au p.c. ne peut être constructive car hors de ce paradygme rien est vrai et tout est “propagande fédéraleuse”… Quiconque offre un argumentaire hors de son paradygme est un pauvre tarré endormie par cette propagande (ad hominem) Il prêche un dogme hors duquel tous sont des “french canadians living in la belle province” (ad hominem)… Il livre, à l’aide de slogans, d’invectives, et aussi, je l’admet, de faits et statistiques choisie pour soutenir sa “thèse” (que j’imagine que vous appelez entre-vous des arguments)… de la propagande pour contrer la propagande. Il fait partie (comme toi d’ailleurs) de ceux qui semblent user de mauvaise foi volontaire dans la discussion pour faire avancer leurs idées. Note que je ne remets pas en question ici vos intentions.

    David d’Antagoniste.net tombe souvent dans cette même catégorie, mais lui le fait avec une finesse qui démontre clairement sa profondeur d’esprit… et qui permet de soupçonner que le penseur derrière est est plus nuancé que la simplicité des idées qu’il défend tenderaient à laisser entendre.

    J’ai longtemps soupçonné cela de toi aussi, mais je commence à perdre espoir… je me dis que si le gars, il est aussi comme ça dans la vrai vie… je n’irai pas plus loin. Je spécule et je ne voudrais pas tombé dans le ad hominem

    Pour tout dire, vous vous amusez bien dans votre coin et c’est votre droit… les gars comme toi, David et DavidG et les autres prêcheurs font acte de pôles autour duquel toute sortes de discussioons intéressantes (et parfois enrichissante) ont lieu sur ton site. Pis ça pogne… ben bon pour toi. J’te dis ça sincerement. C’est positif en bout de ligne ton affaire (sous certaines réserves).

    Mais c’est pas à ce niveau là que la discussion m’interesse.

    Comme j’ai dit ici.

    La raison pour laquelle je ne descends pas aussi loin dans l’argumentation qu’il le voudrait est que je suis allergique à sa façon provocatrice de discuter.

    Je ne suis pas un militant. Je ne suis pas ici pour scorer des point rhétoriques au nom d’idées définies qui me tiennent à coeur. Ou pour éclairer le monde de mes conclusions absolues. Je suis plus interessé par un processus de dialogue qui puisse mener à des idées différentes que celles avec lesquelles mon interlocuteur et moi commençons.

    Les militants ont leur place… une fois que ces idées sont développées. Je leur laisse cet espace qui cherche à convaincre à tout prix. Mais laissez-moi le mien qui cherche à développer les idées de demain quand les leurs auront été (comme c’est toujours le cas) épuisées.

    Et avec tout le respect que j’ai pour la sincérité de ta volonté à bien faire par tes actions. J’ai dit ici mon opinion de cette idée que toute discussion sensée doit d’abbord passer par l’indépendance (que je ne rejette pourtant pas nécessairement) ou dans ton cas par ton l’analyse particulière sur laquelle tu pousse ainsi que de votre façon de la défendre.

    Il semble qu’on m’ait étiqueté souverainiste ces derniers temps… sauf que je suis plutôt comme toi… on ne m’a pas convaincu que ça donnerait quelque chose de significatif. La différence pour moi est que lorsque je pèse le pour et le contre… mon résultat est nul. Le lendemain d’un référendum gagnant… rien a changé. Nous ne somme absolument pas plus unis sur les moyens à prendre pour construire l’avenir… gauche, droite, langue… la chicane reprend.

    C’est pourquoi je trouve que ceux qui se préoccupent de “l’avenir de la nation” ne se pose tout simplement pas les bonnes questions… Je suis plus interessé par les moyens à prendre pour obtenir des résultats concrets dans la vraie vie que de débattre d’une société qui n’existe que dans les sphères platoniciennes de l’utopie “indépendantiste”.

    Je soupçonne que nos amis souveraino-gauchistes souffrent d’une sorte de pensée religieuse analogue à celle des jihadistes et autres fondamentalistes qui présupose l’existence d’un monde idéal empeché de manifestation par des force maléfiques à abbatre et contre qui, étant donné l’ampleur du crime à leurs yeux (celui d’empêcher l’utopie salvatrice) tout les coups sont permi.

    En ça, je ne te mantirai pas et te dirai que ce type de raisonnement fait sonner certaines alarmes chez moi.

    Mais bon, heureusement on ne parle que de la blogosphère.

    Je ne passerai pas toutes les choses que tu as dites à mon sujet (incluant chez moi et que j’ai publié) au peigne fin pour voir tous les endroits où je pourrais ajouter ad hominem entre parenthèse… il y en a trop, ce serait trop long. Et je sais que je ne suis pas sans t’en avoir lancé quelques une suite à l’initiale de “traître”

    (J’ai aussi, à une reprise, usé d’un langage qui dépasse mes propres bornes, sur le site d’AFG, en anglais. Et pour cela je t’offre mes excuses)

    Mais, encore une fois, avec tout le respect que j’ai pour tes intentions que je ne peux déceler mais que je présume bonnes. Je remet en question ta compréhension de ce terme que tu utilises pour justifier avoir bloquè tant de commentaires.

    Ceci peut te paraitre une ètrange main tendue, mais c’est ce que c’est. Lâches le morceau, je t’en prie. Si on est pour discuter que ça se fasse au niveau des idées, et sans invectives… Pour le reste, je n’irai plus commenter tes billets, et ne viens plus lancer d’invectives chez moi (ou d’invectives à mon propos chez les autres). Tu es le bienvenue à venir distuter à mon niveau n’importe quand. Je ne te mentirai pas. Il y a de l’anthipathie, mais je suis près à discuter dans le respect. C’est ma main tendue autant qu’il m’en est possible.

    J’espère que ça te suffit.

    En terminant, à un niveau strictement personnel et non blogosphérique… et j’espère que tu n’utiliseras pas le terme d’ad hominem ici car il ne s’applique pas. Nous ne sommes plus au niveau des idées.

    Pas que Renart et moi avions quoi que ce soit à cacher, mais la relation entre moi et lui t’as été révélée en confiance et le fait que tu t’en serve comme ça…

    Tu manques de classe, mec.


  22. M. Bergeron dit:

    Bonne réplique.


  23. Philippe David dit:

    Excellente réplique Alain.

    Avec Louis, j’ai toujours eu l’impression que la seule personne au monde détenant la vérité absolue est Louis Préfontaine. Tous ceux qui pourraient avoir un quelconque point de vue déviant de ses dogmes, est un idiot. Tout bloque exprimant un point de vue contraire est un blogue-poubelle. Pourtant, si on accepte la définition de blogue-poubelle comme étant un blogue qui provoque par la polémique, UHEC est bien plus près de cette définition que tout autre blogue que je connaisse.

    À la décharge de Davidg, je dirais qu’il est au moins capable de reconnaître lorsque les autre amènent un bon point, ce qui est rarement le cas avec Louis.

    Je crois aussi que Louis a une tendance à confondre attaque ad hominem et attaque ad personam.

    M’enfin… je crois que c’est triste pour lui. Son attitude dans cette histoire lui a coûté plusieurs lecteurs fidèles, mais ne croyez pas un instant que je verserai un larme…


  24. Louis dit:

    @Alain: Désolé tu n’as pas offert le moindre argument. J’ai beau relire tes interventions sur UHEC et on y voit surtout que des attaques ad hominem.

    Pour le reste, ça aurait été bien que tu parles de ta relation avec Renart dès le début. Mais n’aie crainte, j’avais déjà trouvé ça louche avant de savoir que vous étiez des vieux potes dans la vie.

    Mais ça ne change rien au fait que ton comportement est hystérique et injustifié et que tu es incapable de te concentrer sur les idées. Tu dis « on n’en est plus là ». Au contraire, on en est encore là parce que tu n’as jamais eu d’arguments et que depuis le début tu te contentes d’attaques ad hominem.

    P.S. À tout le monde, veuillez ignorer Philippe David; il est frustré depuis que je lui ai dit que son blogue était jaunissant. Vous voyez, Philippe David a une connaissance plutôt médiocre du politique en général et il en est encore à l’étape d’être aux baskets de son idole David Gagnon; on espère encore que d’ici quelques années il aura amélioré sa compréhension des choses. D’ici là, je ne lis que frustration et banalités de sa part. Il est au mieux un bruit de fond dans la discussion.


  25. Louis dit:

    En passant, ne me parle pas d’arguments laissés sur d’obscures blogues comme Réalité virtuelle. Je ne m’aventure que rarement dans les bas-fonds de la blogosphère (je fais exception pour ton blogue). La discussion a commencé sur mon blogue et désolé je n’y lis que tes attaques ad hominem et aucun argument. T’as jamais été capable de discuter du fond et tu as préféré t’attaquer à la forme et à moi personnellement. C’est plutôt enfantin comme comportement tu as perdu beaucoup de crédibilité en agissant ainsi selon moi.


  26. Alain B. dit:

    C’est bien, Louis,

    Je laisse aux spectateurs de ce conflit le soin de juger de nos crédibilités respectives.

    Pour ma part, tu viens de démontrer ta petitesse d’esprit et la mesquinerie qui t’anime. En plus de révéler à tous ceux qui nous lisent que tu ne connais clairement pas ton latin… c’est gênant pour toi d’exposer comme ça ton ignorance… mais je ne me sens pas responsable de parfaire ton éducation. Tu viens de brûler la dernière possibilité de pont qu’il pouvait y avoir entre nous. Il n’est plus possible pour moi de te traiter avec respect.

    C’est fou. Tu as réussi à éveiller l’esprit guerrier d’un des gars les plus pacifiques (si non pacifiste) de la planète… c’est le dernier morceau d’admiration qu’il me reste envers toi.

    Comprends moi bien. Je ne ressens aucune colère.

    Seulement, je me retrouvais récemment, face au fait que tu te promène à qui mieux mieux pour traiter mon chez moi de blogue-poubelle, davant le choix de poursuivre ce conflit (qui, je l’avoue, n’est pas sans profiter à mon traffic) ou celui de tenter de calmer le jeu et de continuer, même si c’est plus long, à obtenir mon traffic d’une façon plus acceptable au coté noble de mon esprit. J’ai opté pour ce second choix. Sauf qu’après tes deux dernières répliques, même le coté noble de mon esprit vient de donner son approbation à la quête du traffic que tu m’apportes.

    À mes lecteurs,

    Ne vous en faîtes pas, ce blogue ne déscendra pas dans les bas-fonds de la logique de combat et de l’anéantissement rhétorique de l’advairsaire. J’espère, en “pousuivant ce conflit” à ma façon (qui est devenu davantage pour moi, une question de branding et de marketing) pouvoir le faire de façon à vous faire sourire et à démontrer l’esprit bonenfant qui m’anime. On parle de Louis, après tout… (et de l’autre coté, il ne s’agit que de votre humble serviteur) c’est pas très sérieux.

    Mais tant qu’à être déclaré ennemi d’un blogueur qui obtient beaucoup plus de traffic que moi (et qui refuse ma main tendue) aussi bien en profiter.

    Ok, little buddy, you want to play it this way…

    Comme l’a si bien dit César lorsqu’il traversa le Rubicon pour investir Rome avec ses légions:

    It’s time for hardball.

    ;)


  27. Philippe David dit:

    Oh! Bouhouhouhou! Je braille! Sa Sainteté déclare que je vis dans les bas-fonds de la blogosphère! Oh, comment puis-je survivre après ça? Autant faire comme Alain et aller m’ouvrir les veines! (Not!)

    Mais ça ferait trop plaisir à Louis…


  28. Les derniers développements - Le Petit Émerillon dit:

    [...] Bloguissime Sagesse persiste et [...]


  29. Philippe David dit:

    P.S. À tout le monde, veuillez ignorer Philippe David; il est frustré depuis que je lui ai dit que son blogue était jaunissant. Vous voyez, Philippe David a une connaissance plutôt médiocre du politique en général et il en est encore à l’étape d’être aux baskets de son idole David Gagnon; on espère encore que d’ici quelques années il aura amélioré sa compréhension des choses. D’ici là, je ne lis que frustration et banalités de sa part. Il est au mieux un bruit de fond dans la discussion.

    Étonnant que Louis se donne tout ce mal à me discréditer, si je ne suis qu’un bruit de fond dans cette discussion…

    Merci de prouver que nous avons raison Louis.


  30. Idéalisme et réalité - Le Petit Émerillon dit:

    [...] pour prolonger la saga… mais cela m’amuse d’être tombé sur cette histoire telle que vue et [...]


  31. Intermède commandité par monster.ca - Le Petit Émerillon dit:

    [...] hanter régulièrement et douloureusement tout au long de ces derniers mois passés branché à la blogosphère d’ici et aux chaînes d’info continues de la grosse nation d’à côté… plutôt que de [...]

Dites ce que vous pensez: