2008/02/09

L’art de dire n’importe quoi 2

Il me semble que quand on se prétend journaliste ou commentateur professionnel. On est sensé faire un petit effort pour rapporter les faits tels qu’ils sont au lieu de remplir les trous avec les fantasmes de son esprit. …Même dans son blogue.

Le journaliste de MSNBC qui a fait la bourde en question a été suspendu. Il n’a pas “perdu son emploi” comme le prétends, sans vérifier, M. Martineau.


Billets semblables

205

Un commentaire sur “L’art de dire n’importe quoi 2”


  1. L’art de dire n’importe quoi 3 - Le Petit Émerillon dit:

    [...] pour parler de Martineau qui a le don de publier des exagérations, demi-vérités et autres infos mal-vérifiées (je pardonne ça aux “amateurs” comme nous, mais pas aux “pros” qui [...]

Dites ce que vous pensez: