2008/02/26

Free at last, free at last…

Renart s’affranchit.

Le Petit Émerillon lui lève son chapeau.

tip o the hat

Vive la liberté!


Billets semblables

292

Un commentaire sur “Free at last, free at last…”


  1. Louis a raison - Le Petit Émerillon dit:

    [...] vexé. Constatez à quel point cde que j’ai fait est impardonnable ici, ici… ou encore ici. Je ne m’en était pas apperçu mais je suis vraiment méchant, heureusement qu’il y a [...]

Dites ce que vous pensez: