Archives du 22 February 2008

2008/02/22 21:15

Paranocracy watch

Sur le site officiel du parti républicain des États-Unis d’Amérique:

 And in the end… “He loved Big Brother”


Billets similaires

2008/02/22 20:40

Pause santé

Tour d’essai de “la course des présidents”:

YouTube - Racing Presidents Tryouts


Billets similaires

2008/02/22 19:38

Gauche floue

J’en suis encore à me replonger dans la sphère d’ici après mon séjour américain et je viens d’avoir un petit coup de coeur pour ce blogue. (Désolé Yvan, je n’y suis pas allé avant. My loss.)

Me qualifiant moi-même d’une certaine “droite floue”, c’est difficile de ne pas être séduit.

Il ne publie pas souvent, mais c’est de la qualité.

Et surtout, c’est très difficile pour moi de ne pas tomber pour des slogans comme:

Bien des erreurs sont nées d’une vérité dont on abuse. (Voltaire)

Et sur le site jumeau anglophone:

Doubt is not a pleasant condition, but certainty is an absurd one. (Voltaire)

C’est l’essence de ce que j’appelerais mon conservatisme du doute.


Billets similaires

2008/02/22 15:19

Kwa? Jé tu biin antandu?

J’ai toujours admiré la simplicité primaire et phonétique de l’orthographe espagnole… autant que je déplore le labyrinthe byzantin sans règle sensée de l’orthogaphe anglaise. (Sorry folks, but English became the dominant language in spite of its completlely nonsensical and redundant use of suplemetary characters)… et le français n’est pas loin derrière.

Dans les sphères platoniciennes de mon esprit, j’ai longtemps rêvé d’une sorte de réforme de l’orthographe française qui irait dans le sens de l’espagnol.

Mais seulement dans les sphères platoniciennes de mon esprit, bordel!

Pas dans la réalité!!!


Billets similaires

2008/02/22 14:18

Do The Tabarnak (prise 2)

Toujours à l’affût des nouvelles tendences (lire chanceux malgré lui), Le Petit Émerillon vous présentait, au début décembre, un apperçu de ce tout dernier phénomène destiné à enflammer les pistes de danse hip-hop du monde entier: Le Tabarnak.

Eh bien:

Excalibur - Le Tabarnak est très chaud

Et elle a maintenant son site Web: letabarnak.tv.

Et vous, savez-vous sur quel pied danser?


Billets similaires

2008/02/22 12:48

Qui est l’oiseau qui chante des saloperies sur McCain au New York Times?

David Brooks n’en est pas certain… mais il peut vous dire pourquoi.

Ça l’air que son cercle intime de conseillers est composé depuis très longtemps de deux camps qui se haïssent à mourrir. C’est à dire… jusqu’à l’expulsion d’un des deux camps l’été dernier, alors que la campagne était mourante et que les analystes disaient tous que c’en était terminé pour John McCain.

Mais la fissure est si vieille… si pourrie… qu’elle continue de sous-tendre toutes les intrigues d’arrière scène.

Dixit Brooks:

But the rift is like some primal sore. It affected every conversation I had Thursday, as it has infected McCain efforts again and again over the past many years.

Pendant ce temps, Obama gère une des campagnes les mieux organisées qu’on ait vu de notre vivant. (Whatever you say about his experience, the man’s been running a tight ship… and steering it to port)

Pauvres républicains.


Billets similaires

2008/02/22 03:43

Pauvre McCain II

Quand la cheerleader principale de la droite en est rendue 

Inasmuch as the current presidential election has come down to a choice among hemlock, self-immolation or the traditional gun in the mouth, now is the time for patriotic Americans to review what went wrong and to start planning for 2012.

Pauvre McCain.

c/c à Celestial Junk


Billets similaires