2007/12/12 11:38

C’est pas avec des trucs comme ça que je suis près de me réconcilier à l’Église

B.16 déclare l’avortement et l’homosexualité des obstacles à la paix dans le monde.

[soupir] Non, vraiment, là, c’est trop.

Les détails sont ici: Religion News: Pope Says Abortion, Gay Marriage Are ‘Obstacles’ to World Peace

Votre Sainteté, c’aurait été plus sain pour vous d’aimer un homme en chair et en os plutôt que diriger vos tendences inavouées vers le Christ.


Billets semblables

151

14 commentaires sur “C’est pas avec des trucs comme ça que je suis près de me réconcilier à l’Église”


  1. M. Bergeron dit:

    Ha! Nous sommes vachement puissants, nous autres homos. Nous sommes tellement puissants et méchants que nous bloquons la paix mondiale, nous détruisons des familles entières, nous déclenchons des guerres et la résistance est futile. You, too will be assimilated, then you’ll marry a man and have abortions every week.

    Est-ce que l’homme peut entendre ce qu’il émet? Il sonne moins comme un servant du Christ (l’Amour) et plus comme un politicien républicain (la Haine). Pape, vous vous nuisez et ridiculisez avec de tels discours!

    Et qui veut parier, que si Ratzinger avait un utérus qu’il approuverait les avortements?

    Michael


  2. Arnold S. dit:

    Salut Michael,

    Il y a une nuance importante à faire ici.

    Si vous lisez attentivement le communiqué, vous pourrez y voir que c’est l’homosexualité et l’avortement que le Pape condamne, pas les homosexuels ni les femmes avortées.

    Les gays sont et seront toujours acceptés dans l’Église. D’accord, avec un petit statut de “pêcheur”, mais, dans le fond, qui ne l’est pas! ;)

    On ne peut tout de même pas s’attendre de l’Église catholique qu’elle encourage et supporte l’avortement, le divorce ou le mariage homosexuel. L’Église tient le même discours depuis, grosso modo, 2 000 ans.

    Pour moi, ce que je considère comme étant positif dans le mariage gay c’est justement que ces 2 homosexuels croient encore à la notion de mariage. Ce n’est quand même pas rien.


  3. M. Bergeron dit:

    Bonjour, Arnold.

    Qu’est-ce que Jésus avait à dire concernant les gays? Ne pensez-vous pas que les propos de Jésus sont plus importants et ont plus de poids que les lois de Moïse ou les condamnations de Paul? Etes-vous un chrétien ou un pauliste? La bible dit que nous sommes tous des pécheurs (not fishermen ;-) mais que Christ a souffert et est mort pour les péchés des tous. Et si l’on croit en lui, on est libre des condamnations de la loi.

    Love the sinner, hate the sin. Nous avons entendu bien assez cette formule-là, mais vous savez quoi, ceux qui l’émettent ne semblent jamais d’être pleins d’amour, de pardon, de compassion, juste la haine et le désir de contrôler les vies d’autrui. Le christianisme s’égare de sa mission principal: d’emmener les gens à Dieu. L’église les repousse de Dieu avec de tels propos stupides, le marriage gay est une menace à la paix mondiale. Comment ça? Ça ne fait pas de sens.

    Quant à l’avortement, personne ne l’aime. C’est une triste chose. C’est aussi quelque chose que ni vous, ni moi ne subirons jamais personellement parce que nous sommes des hommes. Ni vous, ni moi n’avons pas de droit à dire à une femme ce qu’elle peut ou ne peut pas faire avec son propre corps. Si elle est de l’âge majoritaire, bien sûr.

    En tout cas, merci pour un peu de conversation. Je l’apprécie.

    Michael


  4. M. Bergeron dit:

    Une chose de plus: il parle de la famille. Moi, j’ai une famille. Je suis le fils de d’un homme et d’une femme, j’ai des grands-parents, des cousins etc. Pourquoi pour lui gay n’égale pas une partie de la famille? Ma sexualité me sépare de ma famille? Comment? La mère de mon conjoint, une femme très chrétienne, une Baptist évangélique, qui avait des problèmes quand elle a découvert que son aîné était gay m’a traité de son fils la dernière fois que je l’ai vue. Mon conjoint et moi, nous sommes un couple depuis treize ans. Avec le temps, cette femme qui n’a pas approuvé du tout a changé d’avis et je suis devenu un membre de sa famille.

    Michael


  5. Alain B. dit:

    Arnold,

    Je veux bien comprendre qu’on ne puisse pas s’attendre à ce que l’Église change ses positions sur l’avortement et l’homosexualité (quoique je le comprends beaucoup plus pour l’avortement que l’homosexualité)

    Mais est-ce trop leur demander de ne pas alimenter l’homophobie?

    Micheal,

    The more I get to know you, the more I like you.

    l’Amour entre deux être est la chose est la chose la plus précieuse qu’il nous est donné de vivre sur cette terre. Longue vie à toi et ton conjoint.


  6. gaétan dit:

    Ouais ben si toi t’es pas près d’une réconciliation avec les propos de b.16 moi je commence à désespérer de son église.


  7. M. Bergeron dit:

    Alain,

    Merci beaucoup, c’est très gentil de vous. Evidemment, vous et moi, nous sommes de la même longueur d’onde sur plusieurs sujets. Vous êtes un type avec qui je voudrais prendre une chope.

    Je crois qu’on peut s’attendre à ce que l’Eglise change ses positions. Si elle ne change pas avec les temps elle va disparaître. Regardons à l’esclavage ou à la peine de mort, ou même à la guerre sainte, des choses tout à fait bibliques que l’Eglise a déjà supporté, mais avec l’évolution des esprits, l’Eglise a changé d’avis et maintenant les condamne, et avec raison. Je crois que ça sera de même avec la doctrine anti-gay, parce qu’elle déforme le message d’amour et de pardon du Christ, elle nous dit que nous autres, nous ne méritons pas l’amour inconditionnel promis à tous pécheurs par la grâce divine et elle nous vole de notre héritage comme enfants de Dieu, ce que Jésus a dit spécifiquement de ne pas faire.

    Michael


  8. Renart L'éveillé dit:

    Moi je vois surtout dans le discours de l’Église : tout ce qui va, objectivement, contre les naissances est mal, alors ce discours prouve hors de tout doute que l’Église se fout, entre autres, de la surpopulation de la Terre.

    Catholiques, faites des enfants pour supplanter en nombres les populations des autres religions, voilà le message!


  9. Oni Baba dit:

    Bravo pour ce billet.

    La discussion dans les commentaires est également très intéressante. Je trouve rafraîchissant de constater qu’il y a toujours de ces hommes qui, comme Michael, reconnaissent candidement que l’avortement est un choix qui appartient aux femmes, et non aux hommes (qui, comme ce cher Benedict, ne tomberont jamais “enceints” - sauf intervention divine, je présume).

    Je tiens à apporter une précision à un commentaire de Michael, qui laisse entendre qu’une femme mineure ne peut choisir seule d’avoir un avortement. Au Québec, dès l’âge de 14 ans, une personne peut consentir à un soin de santé, ou le refuser (art. 14 al. 2 Code civil).

    Pour ceux que ça intéresse/préoccupe, le 28 janvier 2008 marquera le 20e anniversaire de la décriminalisation de l’avortement au Canada. Pour plus d’informations, ou pour manifester votre support, écrivez au 28janvier2008(at)gmail(dot)com.

    (J’espère que la “plug” ne dérange pas trop!)


  10. CQFD dit:

    Salut a tous,

    Moi je suis convaincu que Jésus a approuver les félations, la sodomie, le fist, le sadomasochisme et les partouses.

    Pourquoi l’Eglise catholique n’accepte pas ces pratiques amoureuses entre hommes. C’est incroyable.

    le e-Gay Luron


  11. M. Bergeron dit:

    Parce que les hétéros ne font point toutes ces choses, pas du tout, jamais. Foutaise!

    Et qu’avez-vous contre une bonne pipe? Quel genre d’homme êtes-vous?


  12. La belette longueuilloise dit:

    J’aime bien ce qui s’est écrit ici sur ce sujet.

    Sauf ce que CQFD a écrit. Je me gratte la tête. À quel degré il faut prendre son intervention.

    Je confirme que les hétéros font tout ça. En plus, certains swignent.

    Et les bi aussi ;-)


  13. La belette lachinoise dit:

    Oups! Je suis en train de devenir Lachinoise mais j’ai oublié de le dire!


  14. Bruno dit:

    Je voulais aller un peu plus loin sur la partie homosexualité : je ne crois pas que l’église condamne ne serait-ce même que l’homosexualité, qui est une tendance qui peut apparaître de manière naturelle. Donc en ce qui concerne la “tendance”, ce n’est même pas un “péché” ! En revanche, elle juge que l’instauration d’un statut civil/social identique au mariage, pour les couples homosexuels, va contribuer à désorienter les familles, qui sont à la base des sociétés. Dites moi si je me trompe, mais le mariage gay me parait d’abord une revendication des lobbys gays et non celle de la plupart des homosexuels. En outre, il existe déjà des “cadres” autres que le mariage qui permettent de vivre en couple…

Dites ce que vous pensez: