Comments on: Le dûr chemin de la marginalité. http://emerillon.niala.net/2007/10/le-dur-chemin-de-la-marginalite/ Réflexions et méditations personnelles sur l'état de cette nation francophone d'Amérique à laquelle j'appartiens. ...Et sur la grosse nation d'à coté Sat, 10 Jan 2009 01:18:23 +0000 http://wordpress.org/?v=2.6.3 By: L’homme en colère est en colère - Le Petit Émerillon http://emerillon.niala.net/2007/10/le-dur-chemin-de-la-marginalite/#comment-1434 L’homme en colère est en colère - Le Petit Émerillon Wed, 27 Feb 2008 20:56:09 +0000 http://niala.net/emerillon.wp.beta/index.php/2007/10/le-dur-chemin-de-la-marginalite/#comment-1434 [...] Le dûr chemin de la marginalité. [...] [...] Le dûr chemin de la marginalité. [...]

]]>
By: Alain B. http://emerillon.niala.net/2007/10/le-dur-chemin-de-la-marginalite/#comment-61 Alain B. Sat, 13 Oct 2007 20:09:00 +0000 http://niala.net/emerillon.wp.beta/index.php/2007/10/le-dur-chemin-de-la-marginalite/#comment-61 Merci Renart, Je m'apperçois que j'ai oublié un article (le) dans la phrase... mais peut-être que ça l'a rendue plus poétique.<br/><br/>Et merci aussi d'avoir stimulé ce désir de clarifier mes pensées.<br/><br/>J'ai fais le test (deux fois de suite) il y a quelque temps (et je "prépare" <i>depuis trop longtemps</i> un billet là-dessus, [soupir] si tu savais le nombre de billet qui ne sont publié que <i>dans ma tête</i>) mais je n'en ai pas gardé d'image. Les deux fois, mon "petit point" était presqu'au milieu de l'axe gauche-droite (une fois légèrement à gauche et l'autre, légèrement à droite) et touchait à la ligne de l'axe authauritaire-libertarien sur laquelle il se trouvait au 3/4 - 2/3 du chemin entre l'extrème libertarien et le centre du graphique. (c.a.d. plus près du centre)<br/><br/>En fait j'arrive de beaucoup plus près de l'extrème... Pfff... J'étais libertarien radical quand tous ces jeunes blanc-becs étaient encore aux couches. ;) <br/><br/>Mais je ne crois plus aux utopies, même personnelles. <br/><br/>C'est ma démarche récente (une plus grande conscience de l'importance et de la fragilité de nos institutions ainsi que la position <i>tragique</i> dans laquelle se retrouvent, de tout temps, ceux qui tente de les diriger), que je qualifierait de cheminement conservateur, qui m'en eloigne.<br/><br/>Mais, comme j'imagine que tu as déjà compris, je demeure alergique aux instincts authoritaires de toutes les pensées politiques, quelle que soit leur saveur, et donc incapable de franchir la ligne qui me mènerait de ce coté. Merci Renart, Je m’apperçois que j’ai oublié un article (le) dans la phrase… mais peut-être que ça l’a rendue plus poétique.

Et merci aussi d’avoir stimulé ce désir de clarifier mes pensées.

J’ai fais le test (deux fois de suite) il y a quelque temps (et je “prépare” depuis trop longtemps un billet là-dessus, [soupir] si tu savais le nombre de billet qui ne sont publié que dans ma tête) mais je n’en ai pas gardé d’image. Les deux fois, mon “petit point” était presqu’au milieu de l’axe gauche-droite (une fois légèrement à gauche et l’autre, légèrement à droite) et touchait à la ligne de l’axe authauritaire-libertarien sur laquelle il se trouvait au 3/4 - 2/3 du chemin entre l’extrème libertarien et le centre du graphique. (c.a.d. plus près du centre)

En fait j’arrive de beaucoup plus près de l’extrème… Pfff… J’étais libertarien radical quand tous ces jeunes blanc-becs étaient encore aux couches. ;)

Mais je ne crois plus aux utopies, même personnelles.

C’est ma démarche récente (une plus grande conscience de l’importance et de la fragilité de nos institutions ainsi que la position tragique dans laquelle se retrouvent, de tout temps, ceux qui tente de les diriger), que je qualifierait de cheminement conservateur, qui m’en eloigne.

Mais, comme j’imagine que tu as déjà compris, je demeure alergique aux instincts authoritaires de toutes les pensées politiques, quelle que soit leur saveur, et donc incapable de franchir la ligne qui me mènerait de ce coté.

]]>
By: Renart L'éveillé http://emerillon.niala.net/2007/10/le-dur-chemin-de-la-marginalite/#comment-60 Renart L'éveillé Sat, 13 Oct 2007 17:48:00 +0000 http://niala.net/emerillon.wp.beta/index.php/2007/10/le-dur-chemin-de-la-marginalite/#comment-60 « Ce qui m'interresse donc, c'est comment maximiser le rythme de transformation des habitudes de vie (de la façon la plus volontaire possible) de façon à ce que « ralentissement de notre train de vie » se répercute dans le système écomnomique de croissance et en ralentisse le rythme de façon naturelle. »<br/><br/>Ce que c'est bien dit! Il faudra bien que l'économie se mette à notre mesure, puisqu’à ce moment elle nous impose un mode de vie à sa mesure. <br/><br/>Pour la question de l'argent-outil, je ne me base que sur son utilité, comme instrument qui permet d'aller au-delà du troc, bien qu'elle soit aussi bien sûr une valeur, je te l'accorde, mais un n'exclut pas l'autre. Mon emphase sur cette notion s'appuie beaucoup plus sur un dénigrement de la symbolique autour de l'argent, en fait.<br/><br/>Pour ce qui est de ta position, je crois que tu as une position assez centriste, mais que tu penches à gauche. Et ça ne t'empêche aucunement de t'intéresser aux positions de droite. En passant, t'as fait le test du <a HREF="http://www.politicalcompass.org/" REL="nofollow">political compass</a>? Je serais bien curieux de voir ton résultat. « Ce qui m’interresse donc, c’est comment maximiser le rythme de transformation des habitudes de vie (de la façon la plus volontaire possible) de façon à ce que « ralentissement de notre train de vie » se répercute dans le système écomnomique de croissance et en ralentisse le rythme de façon naturelle. »

Ce que c’est bien dit! Il faudra bien que l’économie se mette à notre mesure, puisqu’à ce moment elle nous impose un mode de vie à sa mesure.

Pour la question de l’argent-outil, je ne me base que sur son utilité, comme instrument qui permet d’aller au-delà du troc, bien qu’elle soit aussi bien sûr une valeur, je te l’accorde, mais un n’exclut pas l’autre. Mon emphase sur cette notion s’appuie beaucoup plus sur un dénigrement de la symbolique autour de l’argent, en fait.

Pour ce qui est de ta position, je crois que tu as une position assez centriste, mais que tu penches à gauche. Et ça ne t’empêche aucunement de t’intéresser aux positions de droite. En passant, t’as fait le test du political compass? Je serais bien curieux de voir ton résultat.

]]>
By: Alain B. http://emerillon.niala.net/2007/10/le-dur-chemin-de-la-marginalite/#comment-59 Alain B. Sat, 13 Oct 2007 01:12:00 +0000 http://niala.net/emerillon.wp.beta/index.php/2007/10/le-dur-chemin-de-la-marginalite/#comment-59 Renart:<br/>Tu as raison de dire que je suis <i>entre deux chaises</i>, c'est vrai, je l'assume pleinement.<br/><br/>Mais de là à dire que je refuse de prendre une <i>position claire</i>...<br/><br/>pour ce qui est des positions claires, je ne sais pas... mais <i>entre deux chaises</i> est pour mpoi la seule position à partir de laquelle il est possible de prendre une décision <i>éclairée</i>.<br/><br/>Entre deux chaises.<br/><br/>J'aime ça. J'aime vraiment ça.<br/><br/>Je pense à renommer mon blogue. Sérieusement. Renart:
Tu as raison de dire que je suis entre deux chaises, c’est vrai, je l’assume pleinement.

Mais de là à dire que je refuse de prendre une position claire

pour ce qui est des positions claires, je ne sais pas… mais entre deux chaises est pour mpoi la seule position à partir de laquelle il est possible de prendre une décision éclairée.

Entre deux chaises.

J’aime ça. J’aime vraiment ça.

Je pense à renommer mon blogue. Sérieusement.

]]>
By: Alain B. http://emerillon.niala.net/2007/10/le-dur-chemin-de-la-marginalite/#comment-58 Alain B. Sat, 13 Oct 2007 00:59:00 +0000 http://niala.net/emerillon.wp.beta/index.php/2007/10/le-dur-chemin-de-la-marginalite/#comment-58 Renart:<br/>C'est fou comme en bout de ligne, on se rejoint. Car je crois moi aussi que la solution passe d'abord et avant tout par un changement des mentalités et des habitudes de chaque individus. Une transformation des consciences est nécéssaire. Mon hic à moi est que je suis très très méfiant, surtout lorsqu'il s'agit des mentalités, des solutions imposées. Le mot magique pour moi dans <i>simplicité volontaire</i> est: volontaire. Je crains (non sans raison) les effets, sur le tissu social entre autre, d'une simplicité <i>mandatée</i>.<br/><br/>Je crains surtout que l'évolution naturelle et saine des mentalités prenne trop de temps et que les solutions mandatées deviennent nécéssaire.<br/><br/>Ce qui m'interresse donc, c'est comment maximiser le rythme de transformation des habitudes de vie (de la façon la plus volontaire possible) de façon à ce que « ralentissement de notre train de vie » se répercute dans le <i>système écomnomique de croissance</i> et en ralentisse le rythme de façon <i>naturelle</i>.<br/><br/>Car, et ici j'en profite pour saluer Sgt Scott pour le remercier de son compliment et m'adresser aux deux, voici où nous continuons à avoir une différence d'opinion.<br/><br/>L'argent n'est pas un outil... autre que comme unité de mesure de la <i>valeur</i> réelle (et potentielle depuis que notre système se base sur le crédit) collective. J'accorde à Renart, par contre qu'outre nos besoins de survie, le concept de <i>valeur</i> n'est « qu'une vue de l'esprit. » Aujourd'hui, l'énergie créative à de la <i>valeur</i>. Beaucoup à droite le comprenne, c'est pourquoi ils sont si bon à transformer leur énergie créatrive en « argent pur. » Et pourquoi ils réagissent lorsque des gens, souvent à gauche ont tendence à traiter l'argent comme une invention... une espèce <i>chose</i> externe à nous qu'il ne s'agit que de « mettre au service du plus grand nombre. » L'argent n'est pas un outil, l'<i><b>énergie créative</b></i> est un outil. L'argent n'est qu'une façon de la mesurer.<br/><br/>L'économie non plus, n'est pas un outil... mais là, je crois que je continurai dans un billet. ...peut-être.<br/><br/>[Maudite m... j'suis juste pas capable de faire court!] Renart:
C’est fou comme en bout de ligne, on se rejoint. Car je crois moi aussi que la solution passe d’abord et avant tout par un changement des mentalités et des habitudes de chaque individus. Une transformation des consciences est nécéssaire. Mon hic à moi est que je suis très très méfiant, surtout lorsqu’il s’agit des mentalités, des solutions imposées. Le mot magique pour moi dans simplicité volontaire est: volontaire. Je crains (non sans raison) les effets, sur le tissu social entre autre, d’une simplicité mandatée.

Je crains surtout que l’évolution naturelle et saine des mentalités prenne trop de temps et que les solutions mandatées deviennent nécéssaire.

Ce qui m’interresse donc, c’est comment maximiser le rythme de transformation des habitudes de vie (de la façon la plus volontaire possible) de façon à ce que « ralentissement de notre train de vie » se répercute dans le système écomnomique de croissance et en ralentisse le rythme de façon naturelle.

Car, et ici j’en profite pour saluer Sgt Scott pour le remercier de son compliment et m’adresser aux deux, voici où nous continuons à avoir une différence d’opinion.

L’argent n’est pas un outil… autre que comme unité de mesure de la valeur réelle (et potentielle depuis que notre système se base sur le crédit) collective. J’accorde à Renart, par contre qu’outre nos besoins de survie, le concept de valeur n’est « qu’une vue de l’esprit. » Aujourd’hui, l’énergie créative à de la valeur. Beaucoup à droite le comprenne, c’est pourquoi ils sont si bon à transformer leur énergie créatrive en « argent pur. » Et pourquoi ils réagissent lorsque des gens, souvent à gauche ont tendence à traiter l’argent comme une invention… une espèce chose externe à nous qu’il ne s’agit que de « mettre au service du plus grand nombre. » L’argent n’est pas un outil, l’énergie créative est un outil. L’argent n’est qu’une façon de la mesurer.

L’économie non plus, n’est pas un outil… mais là, je crois que je continurai dans un billet. …peut-être.

[Maudite m... j'suis juste pas capable de faire court!]

]]>
By: Sgt Scott http://emerillon.niala.net/2007/10/le-dur-chemin-de-la-marginalite/#comment-57 Sgt Scott Fri, 12 Oct 2007 17:40:00 +0000 http://niala.net/emerillon.wp.beta/index.php/2007/10/le-dur-chemin-de-la-marginalite/#comment-57 Merci pour ces textes intelligents. Ça fait vraiment plaisir de vous lire.<br/>Ensuite, je tiens à dire que je suis totalement en accord avec la dernière phrase de Renart: "L'argent est un outil, l'économie tout autant, ce sont des vues de l'esprit : il faut qu'ils nous servent et non le contraire." Merci pour ces textes intelligents. Ça fait vraiment plaisir de vous lire.
Ensuite, je tiens à dire que je suis totalement en accord avec la dernière phrase de Renart: “L’argent est un outil, l’économie tout autant, ce sont des vues de l’esprit : il faut qu’ils nous servent et non le contraire.”

]]>
By: Renart L'éveillé http://emerillon.niala.net/2007/10/le-dur-chemin-de-la-marginalite/#comment-56 Renart L'éveillé Fri, 12 Oct 2007 15:28:00 +0000 http://niala.net/emerillon.wp.beta/index.php/2007/10/le-dur-chemin-de-la-marginalite/#comment-56 Merci pour cette réponse très complète. Et en plus, elle me satisfait, car, bien que tu sembles t'asseoir entre deux chaises par ton refus de choisir une position claire, ton constat indique qu'il faut trouver des solutions et je te suis à cent mille à l'heure!<br/><br/>La solution que je trouve la meilleure est de tranquillement, et tranquillement n'est pas un choix, les habitudes sont longues à changer, donc tranquillement ralentir notre train de vie. Et de toute façon, je crois que ce sera la prochaine grande campagne internationale, quand il sera clair pour tous que les ressources non renouvelables viendront à manquer dans un avenir de plus en plus proche, avec la montée de la Chine et de l'Inde.<br/><br/>Personnellement, d'essayer le plus possible de moins consommer est la seule façon de faire ma part. Peut-être aussi de diffuser cette idée.<br/><br/>L'argent est un outil, l'économie tout autant, ce sont des vues de l'esprit : il faut qu'ils nous servent et non le contraire. Merci pour cette réponse très complète. Et en plus, elle me satisfait, car, bien que tu sembles t’asseoir entre deux chaises par ton refus de choisir une position claire, ton constat indique qu’il faut trouver des solutions et je te suis à cent mille à l’heure!

La solution que je trouve la meilleure est de tranquillement, et tranquillement n’est pas un choix, les habitudes sont longues à changer, donc tranquillement ralentir notre train de vie. Et de toute façon, je crois que ce sera la prochaine grande campagne internationale, quand il sera clair pour tous que les ressources non renouvelables viendront à manquer dans un avenir de plus en plus proche, avec la montée de la Chine et de l’Inde.

Personnellement, d’essayer le plus possible de moins consommer est la seule façon de faire ma part. Peut-être aussi de diffuser cette idée.

L’argent est un outil, l’économie tout autant, ce sont des vues de l’esprit : il faut qu’ils nous servent et non le contraire.

]]>