2007/09/29

Les dessous… du Web 2.0

Toute cette histoire me fascine… (Je suis encore un p’tit nouveau, je ne connaissais rien de la saga MisterP.)

Mais contrairement à plusieurs compatriotes blogueurs à mon flanc gauche, je ne m’en réjouis pas… Cette histoire m’attriste même un peu.

J’ai commencé à écrire mes réactions à tout ça hier, dès le début de l’histoire, mais à mesure que ça progressait, je me suis arrêté. Je crois que toute cette histoire impose une réflexion plus profonde que celle qui a court en ce moment.

…mais c’est un billet qui mûrit…

Je vous le livrerai sous peu, d’ici quelques jours, du moins.

En attendant, je vous laisse sur ces questions:

Combien d’entre nous dépendons de l’anonymat pour pouvoir livrer une opinion plus franche et plus libre que nous le ferions autrement?

Et combien d’entre nous serions prêt à s’en départir?

Cela changerait-il ce que nous disons?… ou encore notre façon de le dire?

Je ne fais que poser la question.

[Sur une note un peu à coté: Le retrait total du blogue d'Élodie G. Martin (qui que tu sois) hier soir m'a plutôt mis en colère. Est-ce qu'on peut, s'il vous plait, juste « fermer » un blogue en disant « Adieu, je ne publie plus, » mais en laissant le site intact sur Internet? Pourquoi toujours retirer les archives et faire comme si tout ça n'avait jamais existé?]


Billets semblables

23

2 commentaires sur “Les dessous… du Web 2.0”


  1. V dit:

    Justement afin de faire disparaître des traces…
    Bienvenu parmi nous !


  2. Alain B. dit:

    Merci, c’est gentil.
    :))

Dites ce que vous pensez: